Médicaments : Les ruptures d’approvisionnement se poursuivent

Médicaments : Les ruptures d’approvisionnement se poursuivent

Le laboratoire Maphar a signalé une rupture de stock du Methotrexate Biodim

Les ruptures et les tensions d’approvisionnement sont devenues monnaie courante. Le laboratoire Maphar a adressé récemment une lettre à l’ensemble des pharmaciens responsables des CHU, des grossistes, des officines et des cliniques pour leur faire part de tension d’approvisionnement du médicament Methotrexate Biodim 5mgG/2mL,  boîte de 1 ampoule  et Methotrexate Biodim 25 mg/1ML/boîte de 1 ampoule. 

Le laboratoire explique à ce sujet que «ces spécialités connaissent des tensions d’approvisionnement à l’international et que la rupture récemment constatée a été conséquente à des retards de livraison dans le pays d’origine». Maphar rassure les patients en signalant «qu’un retour à un approvisionnement normal est actuellement en cours et permettra d’assurer une distribution par contingentement pour que l’ensemble des patients puisse accéder à ce traitement».

Signalons que ce médicament empêche la croissance de certaines cellules. Il est préconisé notamment dans le traitement de certaines maladies ORL, du placenta, de l’os, du sein, de l’ovaire, de la vessie, des bronches, et du sang. Pour rappel, au Maroc le nombre de médicaments en rupture de stock ou indisponibles se multiplie en pharmacie. Sur les quelque 7.000 traitements commercialisés, 350 sont introuvables dans les officines, soit 5% des traitements. Pour le patient, ces ruptures sont souvent  mal vécues, occasionnant angoisse et désagréments, particulièrement quand le pronostic vital est en jeu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *