Niveau critique à Casablanca et Rabat : Les stocks de sang ne couvrent que 3 jours !

Niveau critique à Casablanca et Rabat : Les stocks de sang ne couvrent que 3 jours !

Les stocks de sang sont toujours à un niveau critique au niveau national.

Selon le Dr. Khadija Lahjouji, directrice du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNTSH), «à la date du jeudi 14 octobre, les stocks de produits sanguins au niveau national sont de 2.954 poches de sang, ce qui est l’équivalent d’une consommation de seulement 3 jours. Nous avons besoin de 1.000 donneurs par jour en moyenne au niveau national. Ce chiffre est difficile à atteindre. Nous comptons 600 à 700 donneurs par jour». La directrice du CNTSH rappelle que l’OMS recommande un stock de sécurité de 7 jours. Dans les villes de Casablanca et de Rabat, la situation est toujours aussi alarmante. Ces deux villes font toujours face à une grosse pénurie de sang alors que la demande ne cesse d’augmenter. «A Casablanca, nous avons besoin de 400 donneurs par jour et 300 pour la ville de Rabat. Dans la métropole économique, le stock sanguin permet de couvrir 1 à 2 jours de consommation. Pour ce qui est de la ville de Rabat, 2 à 3 jours de consommation, ce qui est très peu», déplore Dr Lahjouji. Cette situation qui n’est pas nouvelle s’explique par le fait qu’il existe 3 grandes catégories de laboratoires: les centres de transfusion à grande cadence, à moyenne et à petite cadence.

Les centres à grande cadence sont ceux que l’on retrouve à Casablanca et Rabat qui disposent de CHU, des services d’hématologie et des cliniques qui sont de gros consommateurs. Les centres dans les villes de Fès, Marrakech, Oujda, Tanger et Agadir sont des centres à moyenne cadence. Ils rencontrent aussi des difficultés au niveau des stocks de réserve. Cela dit la situation dans ces villes est moins préoccupante qu’à Casablanca et Rabat. En revanche, les centres à petite cadence qui sont présents dans les petites villes parviennent à s’en sortir. Par exemple, dans le cas de la ville de Ouarzazate, 3 collectes par semaine sont suffisantes alors qu’au niveau de Casablanca et de Rabat, il faut au moins 4 collectes par jour», indique Dr Lahjouji. Au niveau national, la situation est pratiquement toujours la même depuis le début de la pandémie. Cela dit, la directrice du centre fait savoir que le report de la rentrée scolaire, les élections ainsi que le travail à distance ont eu un impact sur les réserves. Il faut aussi signaler des période critiques, à savoir la saison estivale, les vacances scolaires, les jours fériés où les réserves atteignent leur plus bas niveau.

Don du sang : 7 jours après la vaccination

Selon le Dr Lahjouji, la vaccination contre la Covid n’a pas vraiment résolu le problème. «Les gens pensent qu’une fois vaccinés, ils ne peuvent pas donner leur sang. Ce qui est totalement faux. Nous élaborons et actualisons des notes d’information que nous transmettons aux Centres régionaux de transfusion sanguine. Nous avons d’ailleurs transmis une note concernant l’éligibilité au don du sang après la vaccination. Il faut un délai de 7 jours après la vaccination pour pouvoir faire un don de sang», précise t-elle. Ainsi, le donneur doit observer un délai de 7 jours après avoir reçu le vaccin anti- Covid. En cas de développement d’effets indésirables après l’injection, il devra attendre 7 jours après résolution des symptômes pour donner son sang. Par ailleurs, la directrice du CNTSH signale que si un donneur a été contaminé par la Covid, il devra attendre 28 jours après sa guérison pour faire don de son sang . La mobilisation des citoyens est donc cruciale : les réserves de sang ne peuvent se réapprovisionner que par eux.

Un approvisionnement adéquat en sang sécurisé ne peut être assuré que par des dons réguliers effectués par des donneurs volontaires et bénévoles. Les donneurs réguliers ne représentent aujourd’hui que 25% au Maroc. Seuls les dons réguliers par un nombre stable de donneurs volontaires réguliers peut garantir un approvisionnement suffisant en sang. La régularité des dons est indispensable car la durée de vie des produits sanguins est courte (42 jours pour les globules rouges, 5 jours pour les plaquettes). Pour rappel, pour pouvoir donner son sang il faut être âgé entre 18 et 65 ans et en bonne santé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *