Société

Occupation illégale des trottoirs

Les rues, les avenues et même certains parcs historiques, cas du parc Mohammed V, sont envahis par d’inconscients footballeurs. En effet, jeunes et moins jeunes s’adonnent à coeur joie à leur sport préféré de jour comme de nuit. Alors que, paradoxalement, les trottoirs sont devenus des lieux de stationnement des automobilistes. Ceci sans oublier ces marchands et ces cafetiers qui n’hésitent pas à s’en emparer pour y étaler leurs marchandises, leurs chaises et tables.
Pire encore ! Dans certains coins, ils sont de véritables ateliers où des réparateurs de tout genre exercent leurs activités sans que l’on se soucie des multiples nuisances qu’ils provoquent et des dangers auxquels ils exposent la vie des passants et des habitants des voisinages.
Si le comportement des premiers, qui que condamnable, pourrait être toléré dans une certaine limite, celui des autres est inacceptable!
Les premiers ne trouvent, actuellement, de terrains vagues que ces artères pour se dégourdir les jambes. Peut-être qu’ils cherchent aussi à manifester leur mécontentement et leur désapprobation vis-à-vis des décideurs (élus, autorités, administratifs) qui n’ont pas su ou plutôt voulu les protéger contre ces spéculateurs immobiliers qui,soucieux uniquement du gain, se débarrassent, grâce à des procédés illégaux, des projets socio-éducatifs figurant pourtant dans les cahiers de charges de leurs lotissements au grand dam d’une jeunesse sidérée et ne sachant à quel saint se vouer pour réclamer des droits forts légitimes! Quant aux autres, ils ne doivent mériter aucune clémence. Car il y a des règlements et des lois qui régissent la chose publique.
On n’a nullement le droit d’occuper illégalement un espace public pour gêner, en fin de compte, la circulation des piétons et les contraindre, malgré eux, à emprunter une chaussée à leurs risques et périls ! Ces violations de la loi, on les constate, hélas ! partout dans la ville. Même devant des lieux dont les occupants sont censés veiller sur le respect de la loi et sur sa défense ! Ainsi, l’anarchie, faut-il se presser de le dire, est totale. Aussi est-il temps que chacun assume pleinement son rôle et ses responsabilités. Que tout le monde y mette du sien en faisant preuve de modestie,de civisme,de responsabilité et de patriotisme. Il y va, en effet, de l’éducation des générations montantes.
Ailleurs des campagnes de lutte contre l’occupation illégale de l’espace public ont donné leurs fruits bénéfiques. Pourquoi ne pas en faire ici de même ? Autorités et corps de police sont appelés à mettre un terme à ces dépassements illégaux. Le citoyen n’en sera que ravi et applaudira.

Articles similaires

Société

Mouvement de mutation des enseignants : 30.545 bénéficiaires en 2024

Le ministère de l’éducation nationale a annoncé les résultats du mouvement de...

SociétéUne

Ce que révèle la carte sanitaire pour la région de Casa-Settat en 2023

Les écarts en matière de santé entre les régions continuent de se...

SociétéUne

Carte sanitaire : Le Maroc compte 30.643 médecins dans le public et le privé en 2023

Le ministère de la santé et de la protection sociale vient de...

Société

Souveraineté sanitaire : L’OMS salue la Vision Royale

La directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux