Omar Azziman : «La qualité, priorité de la réforme éducatif »

Omar Azziman : «La qualité, priorité de la réforme éducatif »

«La qualité de l'enseignement  est l'une des grandes priorités de la réforme du système éducatif». C’est ce qu’a indiqué Omar Azziman, Conseiller de SM le Roi et président délégué du Conseil supérieur de l'enseignement mercredi 7 mai à Casablanca à l'ouverture d'un colloque international sur «E-éducation, l'école de demain».

Omar Azziman, pour qui «le Maroc est à la veille d'une réforme importante de son système éducatif », a présenté ce qui s’apparente aux grandes lignes d’une imminente réforme : « la nécessité de commencer par la généralisation, la formation des enseignants et la gouvernance du système éducatif ».

Il s’agit là, de l’une des rares interventions publiques d’ Omar Azziman depuis sa nomination à la tête du Conseil supérieur de l'enseignement le 20 août 2013.

Ainsi Omar Azziman n’a pas manqué de signaler que le secteur de l'éducation, qui fait l'objet d'une attention particulière de la part des autorités publiques, présente un grand déficit en matière de qualité de l'enseignement.  Il a, dans ce sens, souligné le besoin de développer des outils éducatifs multimédias à même d'éveiller l'intérêt des élèves.


Organisé par la Fondation Zakoura Education dont le président d’honneur est Noureddine Ayouch, ce colloque de deux jours a été marqué par la participation de plusieurs hauts responsables de l’éducation et personnalités importantes.

Outre Omar Azziman, Conseiller de SM le Roi, il a est  question de Rachid Belmokhtar, ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Moulay Hafid El Alamy, ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, ou encore Azdine El Mountassir Billah, directeur général de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *