Omicron : 76 cas de contamination et 246 cas suspects en cours d’investigation

Omicron : 76 cas de contamination et 246 cas suspects en cours d’investigation

Un premier cas atteint du nouveau variant admis en réanimation au Maroc

80% des personnes déjà vaccinées admises en réanimation ou en soins intensifs sont des personnes âgées ayant de plus de 60 ans n’ayant pas pris leur dose de rappel et ce plus de 6 mois après l’injection de la 2ème dose.

Le ministre de la santé et de la protection sociale qui était mardi l’invité du JT de la chaîne Al Oula a livré de nouvelles informations sur le variant Omicron qu’il a décrit comme étant «cinq fois plus contagieux» que le variant Delta. Le ministre a révélé que 76 cas de contamination au variant Omicron ont été enregistrés au Maroc depuis le premier cas qui avait été détecté à Casablanca le 15 décembre dernier. Il a aussi révélé que 246 cas suspects sont en cours d’investigation. Le ministre a fait savoir que le Maroc a enregistré le premier cas de variant Omicron admis en réanimation.

Selon M. Ait Taleb, il s’agit d’une femme n’ayant pas effectué sa dose de rappel du vaccin contre la Covid-19. Commentant les chiffres du bulletin du mardi sur la situation épidémiologique, le ministre a signalé que sur les 110 patients admis en réanimation ou en soins intensifs, 50% ne sont pas vaccinés. 80% des personnes déjà vaccinées admises en réanimation ou en soins intensifs sont des personnes âgées ayant de plus de 60 ans n’ayant pas pris leur dose de rappel et ce plus de 6 mois après l’injection de la 2ème dose. Le ministre a aussi indiqué que sur les 1.184 cas enregistrés mardi, 735 ont été enregistrés à Casablanca, soit 70% des cas notifiés. Cette forte concentration des cas dans la capitale économique s’explique par la surpopulation urbaine et les rassemblements. Pour freiner la propagation du virus, le ministre insiste sur la vaccination qui constitue la meilleure arme de protection. Une personne ayant reçu les trois doses de vaccin est mieux protégée contre les risques de développer une forme grave de Covid.

La 3ème dose permet d’augmenter le nombre d’anticorps de façon importante et confère une protection adéquate contre le virus. Pour ces raisons, le ministre de la santé a appelé une fois de plus les citoyens à une large adhésion à la campagne de vaccination et à prendre leur dose de rappel. Outre la vaccination, le ministre insiste sur le respect des mesures barrières, notamment le port correct du masque, le lavage fréquent des mains, la distanciation physique et éviter les rassemblements qui constituent les moyens en mesure de freiner la propagation du nouveau variant. Rappelons que le ministre avait indiqué lundi au Parlement qu’en cas de revers épidémique, le Maroc est prêt à faire face au variant Omicron que ce soit en termes de capacité hospitalière, de réanimation, ou de matériel nécessaire. Le ministre a souligné la nécessité de maintenir un haut niveau de surveillance et de vigilance, et de suivre de près la situation épidémiologique en Europe et dans le reste du monde.

Omicron : Le risque reste «très élevé», alerte l’OMS

Le risque posé par le variant très contagieux du coronavirus Omicron dans le monde reste «très élevé», a prévenu mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire. «Des preuves fiables montrent que le variant Omicron possède un avantage de croissance par rapport au variant Delta avec un rythme de doublement de deux à trois jours», note l’OMS, ajoutant qu’une «augmentation rapide de l’incidence des cas est observée dans un certain nombre de pays». La France, le Royaume-Uni, le Portugal et la Grèce ont enregistré mardi de nouveaux records de cas quotidiens de Covid-19.

En France, ce sont près de 180.000 cas qui ont été recensés. Record quotidien également au Royaume-Uni, l’un des pays européens les plus touchés par la pandémie, avec près de 130.000 contaminations en Angleterre et au Pays de Galles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *