Opérationnelle depuis près d’un demi-siècle : La décharge sauvage de Tanger fermée

Opérationnelle depuis près d’un demi-siècle : La décharge sauvage de Tanger fermée

Après plusieurs années d’attente, la mairie de Tanger a décidé de fermer, mercredi 24 mars, l’ancien dépotoir sauvage dans la zone Mghogha.

Cette décision intervient suite à l’entrée du nouveau Centre d’enfouissement et de valorisation des déchets ménagés et assimilés, situé à douar Skedla dans la commune rurale d’Al Menzla et celui de reconversion des déchets à Hrarech, Route de Tétouan. Elle permet ainsi de mettre un terme au grand danger que représente l’ancienne décharge sauvage de Tanger pour l’environnement et la santé des habitants des zones avoisinantes. Créée il y a près d’un demi-siècle, cette décharge- qui est l’une des plus anciennes au Maroc- a bénéficié d’un projet de réhabilitation dont les travaux avancent bien et seront bientôt achevés.

Elle vient de répondre aux attentes et à la mobilisation des représentants de la société civile locale et les militants écologistes et conformément aux dispositions de la convention signée entre le conseil communal de Tanger et le groupement des communes Al Boughaz chargé du nouveau Centre d’enfouissement et de valorisation des déchets. Notons que la mairie n’a pas encore tranché du mode de gestion ou de transformation de cette décharge une fois complètement réhabilitée.

Par ailleurs et en plus de la fermeture et la réhabilitation de ce site, les conseillers communaux viennent d’adopter, lors de la dernière session extraordinaire du conseil communal (tenue mardi 23 mars), à l’unanimité deux nouveaux contrats de gestion déléguée des déchets au profit de la population des quatre arrondissements que compte Tanger. Selon ces nouveaux contrats, ce service public sera assuré pour une durée de sept ans par deux délégataires spécialisés sur l’ensemble du territoire urbain, et ce conformément aux modèles des grandes villes. Déjà opérationnelle dans le même secteur d’assainissement solide, notamment dans d’autres communes voisines de Tétouan, Martil, M’diq et Fnideq la première société gestionnaire déléguée Mecomar a pour mission de desservir la zone-Ouest de Tanger, à savoir les deux arrondissements de Tanger-Médina et Souani.

Alors qu’en tant nouveau gestionnaire délégué de l’autre zone- Est de la ville du détroit, Arma Holding, qui est présente déjà dans les autres grandes villes, comme Marrakech et Casablanca, est chargée d’assurer aussi la collecte et des déchets ménagers et assimilés au niveau des deux arrondissements de Moghogha et de Béni Makada. Selon les cahiers des charges liés à ce dossier, l’entrée en vigueur de ces deux contrats liant les deux sociétés délégataires à la commune de Tanger est prévue d’ici deux mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *