Société

Oriental : 973 projets de développement humain programmés en 2023

La deuxième réunion du Comité régional de développement humain (CPDH) de l’Oriental au titre de l’année 2023, qui s’est tenue mercredi à Oujda, a dressé le bilan du programme régional de développement humain pour l’année en cours.


Dans le cadre de ce programme, un total de 973 projets ont été programmés, en hausse de 38% par rapport à ce qui avait été prévu lors de la première réunion, tenue en juin dernier, pour un coût total d’environ 404 millions de dirhams.
L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a contribué à hauteur de 310 millions de dirhams (76,7%) à ces projets, dont 318 projets ont été réalisés et 655 sont en cours de mise en oeuvre.
Ces projets, qui ont été présentés lors de cette réunion présidée par le wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad Jamai, en présence notamment des gouverneurs des préfectures et des provinces de la région, sont répartis entre les quatre programmes de l’initiative, qui visent à combler le déficit en infrastructures et services de base dans les quartiers sous-équipés avec 36 projets (98,51 millions de dirhams) et l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité avec 181 projets (52,68 millions de dirhams).

Il s’agit également du programme d’amélioration des revenus et d’insertion économique des jeunes avec 427 projets (126,53 millions de dirhams) et du programme de promotion du capital humain en faveur des générations montantes avec 329 projets (125,96 millions de dirhams).

Ces projets seront réalisés dans la préfecture d’Oujda-Angad (118 projets), et les provinces de Taourirt (192 projets), Berkane (154 projets), Figuig (146 projets), Jerada (105 projets), Nador (90 projets), Guercif (88 projets) et Driouech (80 projets). Lors de cette réunion, il a également été procédé à l’examen de l’état d’avancement des deux conventions de partenariat conclues en janvier 2022.

La première porte sur l’équipement des centres d’accueil des personnes en situation difficile et l’acquisition d’unités mobiles d’assistance sociale pour un coût total estimé à 12 millions de dirhams, tandis que la seconde concerne l’appui aux activités génératrices de revenus au profit des femmes en situation difficile et des personnes handicapées dans les préfectures et provinces de l’Oriental, pour un coût total de 48 millions de dirhams.

Articles similaires

SociétéUne

Pour une période de 20 ans : Casablanca cherche un gestionnaire pour son centre de valorisation des déchets

Caractérisés par une forte humidité (65 à 70%), les déchets ménagers sont...

SociétéUne

Transport mixte : Lancement du programme de renouvellement du parc en avril 2024

Ce programme a pour objectif d’encourager les professionnels du transport routier en...

Société

Laâyoune-Sakia El Hamra: Clôture des concertations régionales avec les enfants autour des droits humains

Les concertations régionales avec les enfants autour des droits humains ont été...

Société

Un moyen de réaliser les meilleures performances personnelles, familiales et professionnelles

Une rencontre organisée par le LICPM et Enactus FST Beni Mellal autour...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus