Pêche : Un accord solidaire et amical

Le ministre espagnol de l’Agriculture et de la Pêche, Miguel Arias Cañete, et le ministre marocain des Pêches, Mohamed Taïeb Rhafès, ainsi que le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Taïeb Fassi Fihri, se sont entretenus hier à Rabat sur les modalités techniques de mise en application du geste solidaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’égard des pêcheurs espagnols de la Galice. Au terme de leur rencontre, les deux parties ont signé un accord selon lequel, le gouvernement marocain autorise soixante-quatre bateaux de pêche galiciens à opérer dans les eaux territoriales du Maroc pour une durée de trois mois conformément à la décision Royale annoncée le 13 décembre.
Rappelons que 131 bateaux de pêche galiciens opéraient dans les eaux territoriales marocaines avant l’expiration de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union-européenne qui a pris fin le 30 novembre 1999 et qui n’a pas été reconduit suite à la rupture des négociations entre les deux parties marocaine et européenne en avril 2001. Miguel Arias Cañete, qui devait regagner l’Espagne en fin d’après-midi, était arrivé le matin à l’aéroport de Rabat-Salé où il a été accueilli par son homologue marocain, Taïeb Ghafès.
À son arrivée à Rabat, Miguel Arias Cañete avait déclaré : « En premier lieu, nous venons réitérer les remerciements du gouvernement et du peuple espagnol à S.M. le Roi Mohammed VI pour son offre très généreuse à l’égard des Galiciens ». S’agissant de l’ordre du jour de la rencontre, Cañete a déclaré que les deux parties allaient se pencher sur les modalités de mise en application de l’offre généreuse du Souverain. « Il ne s’agit pas de négociations d’un accord de pêche, mais de deux gouvernements qui se réunissent pour voir comment mettre en application une offre unilatérale faite par le Roi du Maroc à l’Espagne », a dit le ministre espagnol.
La délégation accompagnant le responsable espagnol était formée par des haut-cadres de son ministère et par le sous-directeur général du ministère espagnol des Affaires étrangères, Carlos Fernandez Arias. Par ailleurs, le président de la Chambre espagnole de commerce, d’industrie et de navigation de Casablanca, M. Francisco Albert Martinez, a adressé à S.M. le Roi Mohammed VI un message de gratitude pour la décision Royale d’autoriser les pêcheurs galiciens à opérer dans les eaux territoriales marocaines, à la suite du naufrage du pétrolier le « Prestige » au large de la Galice. Dans son message, Martinez exprime ses « plus vifs et chaleureux remerciements » au Souverain pour « le noble geste de solidarité envers notre pays et tout particulièrement envers la population galicienne, qui souffre à l’heure actuelle des effets de la catastrophe naturelle ».
« C’est dans ces rudes épreuves que l’on reconnaît et apprécie à sa juste valeur la sincère amitié que Vous avez toujours nourrie à l’égard de ce pays frère qu’est l’Espagne », a-t-il affirmé.
Il a renouvelé, en son nom et en celui du personnel et du directoire de la Chambre de commerce espagnole de Casablanca, son  » plus profond respect et remerciements les plus sincères « .

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *