SociétéSpécialUne

Plus de 28.000 nouveaux inscrits en 2022-2023 : De plus en plus d’étudiants dans le privé

© D.R

L’enseignement supérieur privé au Maroc attire des milliers de jeunes chaque année.

Statistiques : L’enseignement privé au Maroc a connu une tendance haussière durant la dernière décennie, que ce soit en nombre d’établissements ou de nouveaux inscrits. L’offre de formation est extrêmement riche et couvre l’essentiel des besoins des entreprises.

L’enseignement supérieur privé au Maroc attire des milliers de jeunes chaque année. Centrée durant les premières années de son existence sur les filières de commerce-gestion et de l’informatique, l’offre de l’enseignement supérieur privé au Maroc s’est largement diversifiée au fil des années. Actuellement, le secteur couvre l’essentiel des besoins des entreprises : management, ingénierie, aéronautique, automobile, digital, droit, sciences politiques, médical, paramédical, architecture, arts, agro-industrie, tourisme, environnement…, l’offre est extrêmement riche. Au fil des années, les établissements privés ont su développer une offre dans des domaines attractifs et peu investis par le public. Cela dit, il reste encore négligeable par comparaison au système universitaire public qui continue d’absorber la majorité des étudiants. Selon les statistiques disponibles, l’effectif des nouveaux inscrits dans l’enseignement supérieur privé s’est établi à 28.049 au titre de l’année 2022-2023 dont 15.111 au sein des établissements privés, 4.570 au sein des universités privées, 7.392 au sein des universités et établissements créés dans le cadre de partenariat et 976 nouveaux inscrits pour l’Université Al Akhawayn. Concernant la répartition des nouveaux inscrits par champ disciplinaire, les statistiques du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation font état de 9.023 nouveaux inscrits pour les sciences juridiques, économiques et de gestion, lettres, sciences humaines et arts (930), sciences et techniques (12.432) et sciences de la santé (5.364). Toujours selon les chiffres officiels, l’effectif global des étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur privé s’est établi à 70.207 au titre de l’année 2022-2023. On relève 35.221 étudiants dans les établissements privés, 11.229 dans les universités privées, 20.367 dans les universités et établissements créés dans le cadre de partenariat et 3.390 étudiants au sein de l’Université Al Akhawayn. Par champ disciplinaire, l’effectif global des étudiants pour les sciences juridiques, économiques et de gestion est de 20.876, lettres, sciences humaines et arts (2.141), sciences et techniques (33.868) et les sciences de la santé (13.322).

Plus de 7.000 enseignants permanents

L’effectif global des enseignants dans le secteur de l’enseignement supérieur privé s’élève à 7.180. Parmi ceux-ci on relève 4.128 enseignants au sein des établissements privés ne relevant pas des universités, 1.246 dans les universités privées, 1.551 dans les universités et établissements créés dans le cadre de partenariat et 255 au sein de l’Université Al Akhawayn. Par champ disciplinaire, on relève 1.803 enseignants pour les sciences juridiques, économiques et de gestion, lettres, sciences humaines et arts (251), sciences et techniques ( 2.386), sciences de la santé (934). Signalons que le secteur de l’enseignement supérieur privé au Maroc compte 199 établissements qui proposent une offre de formation très diversifiée aussi bien au niveau des cursus que des filières.
Ces établissements se répartissent comme suit : 129 établissements privés ne relevant pas des universités, 25 établissements relevant des universités privées, 42 établissements créés dans le cadre du partenariat et 3 établissements de l’Université Al Akhawayn.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...