Première édition du Prix national «Génération Solidaire» : 20 coopératives et 8 porteurs de projets coopératifs primés

Première édition du Prix national «Génération Solidaire» : 20 coopératives et 8 porteurs de projets coopératifs primés

Tombée de rideau sur la première édition du prix national «Génération solidaire». Cette manifestation qui vise à consacrer les meilleurs projets coopératifs innovants se veut une forme de célébration de la journée internationale des coopératives.

Initié par l’Office du développement de la coopération (ODCO), l’événement a pour finalité d’accompagner, de soutenir ainsi que de financer les meilleurs projets coopératifs innovants durables des jeunes à fort impact économique, social et environnemental. «Cette initiative vise à développer les coopératives des jeunes et à renforcer le rôle des coopératives en tant qu’entreprises sociales, contribuant par excellence à l’autonomisation économique des jeunes et les encourageant ainsi à l’innovation sociale pour améliorer les conditions économiques, sociales et éducatives de leurs membres», relève-t-on de Youssef El Hassani, directeur général de l’ODCO.

Et de poursuivre que «ce prix s’est caractérisé par l’engagement positif et responsable des partenaires du secteur privé afin de soutenir et développer les projets coopératifs innovants dans plusieurs domaines d’activités, notant que cet intérêt découle de leur pleine conviction de l’importance du travail coopératif et son rôle crucial dans l’inclusion socio-économique d’une large couche de la population».

D’une valeur de 50.000 dirhams par coopérative, ce prix a connu la participation de 252 adhérents, dont 65% sont des femmes. Au final, 28 candidats ont été consacrés. Il s’agit en effet de 20 coopératives de jeunes existantes dont 4 coopératives de Subsahariens originaires de 8 pays africains ainsi que 8 porteurs de projets coopératifs. «L’ensemble regroupe 252 adhérents, dont 65% sont des femmes. Ils sont actifs dans différentes régions du Royaume dans les secteurs de l’alphabétisation, de l’art et de la culture, du recyclage des déchets, du tourisme et des énergies renouvelables», relève-t-on des initiateurs du projets. Il est à rappeler que le secteur coopératif a enregistré une évolution exponentielle au cours des deux dernières décennies pour atteindre 40.531 coopératives avec plus de 640.901 membres, dont 34% sont des femmes. L’année 2020 a vu la naissance de 4.782 coopératives. Un record qui implique la création d’au moins vingt-trois mille emplois, étant donné que le nombre minimum de membres des coopératives est de cinq.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *