Première opération de chirurgie en réalité augmentée à l’Hôpital militaire Mohammed V de Rabat

Première opération de chirurgie en réalité augmentée  à l’Hôpital militaire Mohammed V de Rabat

Cette technologie offre un gain en précision et une limitation des risques d’incident

L’Inspection du Service de Santé des FAR a organisé récemment à l’Hôpital militaire d’instruction Mohammed V de Rabat la première journée mondiale de chirurgie robotique sur le thème «Chirurgie par réalité augmentée». Lors de cet événement, l’Hôpital militaire a réalisé une chirurgie orthopédique en «réalité augmentée». «La chirurgie par réalité augmentée est une technologie qui permet d’intégrer des éléments virtuels en trois dimensions au sein d’un environnement réel.

Le principe est de combiner le virtuel et le réel et donner l’illusion d’une intégration parfaite à l’utilisateur», indique un communiqué publié ce lundi. Les applications de la réalité augmentée dans le monde de la santé, et plus spécifiquement dans celui de la chirurgie, permettent d’améliorer l’efficacité des interventions et la manière dont les patients sont pris en charge. Cette technologie très prometteuse dans le domaine de la santé présente plusieurs avantages, à savoir le gain en précision, la limitation des risques d’incident et la réduction des coûts de santé.

Certains chirurgiens y ont recours pour visualiser en trois dimensions une zone qu’ils ont à opérer. En se projetant dans l’anatomie du patient, tout en ayant accès à des informations en temps réel, ils peuvent véritablement améliorer la précision de leurs gestes et de leurs actes, et réduire considérablement le risque d’erreurs médicales. En chirurgie, elle permet de reconstruire en trois dimensions ce qu’on appelle «le clone digital» du patient.

Ce clone d’images virtuelles est réalisé à partir d’images médicales standards et personnelles issues des scanners ou l’IRM du patient. Le but de cette copie virtuelle du patient est d’identifier les solutions thérapeutiques en amont de l’opération chirurgicale, et de faire apparaître directement aux yeux du chirurgien les informations dont il a besoin pour réaliser son acte chirurgical. Avec le casque de la réalité augmentée, des détails invisibles apparaissent désormais très nettement. Cela évite au médecin de percer un vaisseau important qui, en temps normal, peut être masqué.

La modélisation en trois dimensions en chirurgie permet donc d’obtenir une copie virtuelle du patient qui sera davantage facile à comprendre afin d’identifier les solutions thérapeutiques. Les progrès en cours et à venir en matière de réalité augmentée pourraient révolutionner le monde de la santé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *