PRIM : Un programme régional lancé en faveur des MRE et migrants à Agadir

PRIM : Un programme régional lancé  en faveur des MRE et migrants à Agadir

Près de 100 projets de développement local seront appuyés et financés à travers le Fonds régional migration

Présidée par Nezha El Ouafi, ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, chargée des Marocains résidant à l’étranger, la cérémonie de lancement du Programme régional des politiques et initiatives destinées aux MRE et aux migrants (PRIM) s’est déroulée, mercredi 10 février, au siège de la wilaya de la région du Souss-Massa à Agadir.

Cet événement s’est distingué par la présence de Hélène Le Gal, ambassadrice de France au Maroc, Ahmed Hajji, wali de la région Souss-Massa, et gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Ou Tanane, Brahim Hafidi, président du Conseil régional Souss Massa, ainsi que Mihoub Mezouaghi, directeur de l’Agence française de développement au Maroc (AFD). Intervenant à cette occasion, Mme El Ouafi a souligné l’importance de ce programme permettant de créer un cadre de travail pratique et structurel en vue de mobiliser les compétences et d’encourager les initiatives économiques et l’investissement des MRE et de créer un mécanisme de concertation et de coordination entre toutes les institutions concernées et les organisations de la société civile, basé sur le principe de la complémentarité régionale et locale.

«Tout cela sera mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat constructif entre le ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, l’AFD, l’Agence française d’expertise ainsi que les Conseils régionaux du Souss-Massa et de l’Orient. Et ce en partant de la mise en place de la politique nationale de la immigration, qu’il s’agisse de la stratégie nationale en faveur des MRE ou de la Stratégie nationale d’immigration et d’asile», a-t-elle dit, faisant remarquer que la mise en place de ces deux stratégies démontre l’attention et l’intérêt que le Maroc accorde à la question de la migration et aux MRE, et de sa grande conviction de la nécessité de la mise en place d’une approche participative aux niveaux régional, international et national afin d’atteindre les objectifs tracés dans ce cadre.

Initié en partenariat avec l’AFD, le projet PRIM s’assigne comme principal objectif d’accompagner le ministère délégué dans le processus de mise en place de la régionalisation de la politique envers les MRE et les migrants, au niveau des régions de Souss-Massa et de l’Oriental, notamment à travers l’appui et le financement des projets liés à la thématique migratoire. Il est mis en œuvre par l’Expertise France et financé par l’AFD à hauteur de 9 millions d’euros pour une durée de 4 ans (2020-2024). Environ 100 projets de développement local seront financés par le programme à travers le fonds régional Migration.

Par ailleurs, ce programme prévoit aussi de mettre l’accent sur d’autres thématiques liées à la gouvernance de la question de la migration, l’amélioration des situations de vulnérabilité, notamment la question des retraités et l’accès des femmes migrantes aux services de base pour une meilleure prise en compte de leurs besoins spécifiques. Il s’agit également d’encourager et de promouvoir un partenariat multidimensionnel avec les institutions nationales et la société civile pour la mise en place d’un dispositif d’accompagnement d’initiatives concrètes sur le plan économique, solidaire et social au profit des Marocains résidant à l’étranger et des migrants au niveau territorial.

Rappelons que le Maroc est un pays d’émigration avec plus de 5 millions de MRE dont un quart en France mais également de transit et d’immigration avec près de 50.000 migrants régularisés.

 

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *