Prise en charge des handicapés

Sur les 63.000 personnes handicapées que compte le grand Casablanca (1,76 % de la population de la région), quelque 23.420 personnes handicapées (37,2 %) sont totalement dépendantes des autres alors que 13.548 le sont partiellement (21,5 %) et 26.032 sont indépendantes.
Selon une enquête de l’administration régionale chargée du plan, la dépendance des handicapés concerne l’accès au logement et à ses constituants, le manger, l’habillement, les toilettes et la compréhension des autres. Parmi les personnes handicapées, 42,4 %, précise l’enquête, trouvent des difficultés pour accéder à leurs logements. Cette part est de 51,3 % pour les handicapés moteurs contre 32,7 % pour les handicapés visuels. Cependant, malgré ces difficultés d’accès aux logements, aucun handicapé n’a changé le logement à cause du handicap, ceci peut être expliqué entre autres, estime l’étude, par le manque de pouvoir de décision qui revient généralement au chef de ménage, homme ou femme, mais aussi, et surtout par manque de moyens.
Par ailleurs, les handicapés dépendants ont besoin d’aide principalement pour manger (30,6 %), pour s’habiller (43,9 %) et pour aller aux toilettes (38 %). L’aidant, indique l’enquête, est dans la majorité des cas une personne de la famille et de sexe féminin (97,2 %).
L’enquête fait également ressortir que 7,9 % seulement des personnes handicapées moteur suivent des séances de rééducation. Cette rééducation se pratique généralement dans les établissements sanitaires publics (81,8 %), privés (9,1 %), à la maison (6,1 %) ou dans un autre lieu (3 %). A l’instar de toute la population, le taux de couverture sociale est très faible pour cette population. Ainsi seulement 10 % des personnes handicapées bénéficient d’une couverture sociale, soit du handicapé lui-même ou de ses parents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *