Provinces du Sud : Forte mobilisation du RNI

Provinces du Sud : Forte mobilisation du RNI

Suite au discours de SM le Roi à l’occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte

Le discours royal adressé à la nation à l’occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte a été au centre de la réunion du RNI (Rassemblement Nationale des Indépendants). Aziz Akhannouch, président du parti, s’est félicité du contenu du discours, lors d’une réunion tenue mercredi par visioconférence, pour examiner des questions nationales et organisationnelles. Dans ce sens, le numéro un du RNI a «réitéré la mobilisation entière du parti quant aux Orientations royales destinées à faire face aux tentatives vaines ciblant l’intégrité territoriale de notre pays». Aussi, il a vivement dénoncé les pratiques provocatrices à Guergarat. Comme il a entériné la poursuite de la mobilisation intégrale pour la continuité de la marche du développement et la consolidation des opportunités d’investissement dans nos provinces du Sud.

Un comité de suivi

A propos des évolutions de notre première cause nationale, le parti a décidé de «créer un comité de suivi de la cause du Sahara marocain». Celui-ci sera en charge du suivi des évolutions de la cause de l’intégrité territoriale de notre pays en veillant à «préparer tout un dossier avec les attendus et nouveautés dont les contenus seront discutés lors d’une prochaine réunion». Ce comité rassemble les membres Mbarka Bouaida, Mohamed Aujjar, Abdelouadoud Kharbouch, Mohamed Lamine Hormat Allah, Sidi Mohamed El Joumani et Mohamed Ayach.

Covid-19

Concernant la situation pandémique due à la Covid-19, les membres du bureau politique du parti ont entériné l’adhésion précoce de notre pays aux efforts à l’échelle internationale pour la production d’un vaccin efficace. Ils se sont, par l’occasion, arrêtés fièrement sur la vision anticipée et sage du Souverain qui a veillé, depuis l’apparition de cette pandémie dans le pays, à suivre ce dossier en personne. Une manière qui a consolidé la position dont a joui notre pays, aux côtés des établissements internationaux producteurs d’un vaccin, en tant que seul partenaire en Afrique. Cette veille royale a été couronnée par les orientations du Souverain pour le lancement d’une opération de vaccination anti-Covid massive dans les semaines à venir. Dans ce cadre, le bureau politique appelle tous ses «militants à poursuivre l’adhésion à l’effort de sensibilisation, appeler au respect des mesures de précaution et recommandations du ministère de la santé, adhérer efficacement à l’opération de vaccination prévue en mobilisant le parti et ses organisations tout en veillant au respect des mesures sanitaires et mesures prises par les autorités publiques».

Congrès extraordinaire

Sur le plan organisationnel, les membres du bureau politique ont félicité les militants du RNI dans toutes les régions pour «le succès politique et technique épatant que le congrès extraordinaire a réalisé en tant qu’étape organisationnelle historique et distinguée. Le parti y a démontré l’ampleur de la mobilisation de ses militants et leur disposition à mener les différentes échéances électorales et faire face à tous les défis ainsi que la capacité de leur organisation à s’adapter à toutes les circonstances dont celles de la situation pandémique que traverse le pays». Aussi, le bureau politique s’est félicité des contenus de l’offre politique présentée par le président lors du congrès exceptionnel qui a été bien accueillie par les militants du parti. En effet, il y a abordé le bilan des 4 années précédentes outre la présentation des chantiers organisationnels les plus importants réalisés tout au long de cette période tout en confirmant les positions constantes du RNI à l’égard des différentes causes nationales. En outre, le bureau s’est félicité du rôle des coordinateurs régionaux et provinciaux du parti et de leur grande contribution au succès du congrès extraordinaire ainsi que leur forte mobilisation pour que cette étape soit à la hauteur des militants du parti et un rendez-vous politique qui a gagné en intérêt de l’opinion publique et permettant à celle-ci de prendre connaissance de la dynamique de ce parti et ses capacités d’organisation.

Dans ce sens, et après avoir pris connaissance de la décision approuvée à la majorité absolue du congrès extraordinaire et stipulant l’amendement du 2ème alinéa de l’article 33 du statut fondamental, le bureau politique a approuvé à l’unanimité «le report du congrès ordinaire et a confirmé la prolongation des différentes organes spatiaux et nationaux du parti tel que stipulé dans l’article 10 du statut fondamental et ce pour une durée à compter de la date de prolongation sans dépasser 6 mois après l’annonce des résultats des élections générales».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *