Qualité des produits alimentaires et sécurité des consommateurs : Attention à ce que l’on mange !

Qualité des produits alimentaires et sécurité des consommateurs : Attention à ce que l’on mange !

Tous les départements concernés ont répondu présents lors de cette journée de sensibilisation sur la sécurité alimentaire et la protection des consommateurs. Réunis à Casablanca, le 16 juin 2014, à l’initiative  de  la direction régionale du Grand Casablanca de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) cette rencontre déclinée sous le thème «l'encadrement et l'accompagnement des traiteurs pour l'amélioration de la qualité de produits alimentaires et des services en vue de la protection de la santé du consommateur », a vu la participation des représentants des départements de l'Intérieur et de la Santé et les professionnels et l'association de protection du consommateur (UNICONSO).

L’objectif de la journée, comme le soulignent les responsables de l’ONSSA, était de présenter «les grands principes de la loi 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, d'informer sur les exigences sanitaires dans le secteur des traiteurs et des cuisines centrales ».

C’est là une rencontre qui tombe à point nommé. Ramadan s’approche et d’habitude, c’est un mois où la consommation bat son plein, mais aussi toutes les formes de fraudes et de tricheries relatives aux produits alimentaires. 

 Entre abattages clandestins, viandes de provenance douteuse, produits avariés, manque de contrôles sanitaires, non seulement dans les souks, les marchés de quartiers, mais aussi dans de nombreuses superettes voire des grandes surfaces peu regardantes sur la qualité, le consommateur marocain joue parfois à la loterie quand il mange.

Ramadan devient, du coup, le mois de tous les dangers.  On consomme plus de laitages, plus de poissons, plus de sucreries, qui constituent des produits de grand danger si la qualité venait à manquer. Rupture de la chaîne du froid, mauvaise conservation des aliments, mauvais conditionnement, mauvais stockage, triche sur les dates de péremption, les risques sont nombreux. C’est à ce niveau qu’il y a urgence. La santé du consommateur passe d’abord par la qualité de ce qu’il mange.  Et comme ramadan est aussi le mois de tous les excès, les médecins conseillent aux populations de redoubler de vigilance pour éviter intoxications alimentaires, bactéries et microbes qui peuvent parfois être fatals.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *