Société

Ramadan à Casablanca: Un resto le soir, c’est possible !

© D.R

Coïncidant avec la période estivale, les restaurants, pour la plupart, ont décidé de rester ouverts, durant le mois de Ramadan, pour pallier le manque à gagner. Les formules sont déjà préparées et les gérants essaient de faire les meilleurs prix pour aguicher le plus de clients. Le Casablancais aimant sortir et faire la fête, l’argument est de taille. Reste que l’offre devra concorder avec le pouvoir d’achat.

C’est le cas du restaurant Bistro Burger qui affiche des prix d’entrée de 250 DH pour un menu buffet un peu frenchy pour faire la différence. Une réduction de 50% sera accordée pour les enfants âgés de moins de 12 ans. «Au menu pour remplir les soirées sacrées, parties de rami sous une ambiance musicale adaptée sont programmées», affirme Omar Tahiri, propriétaire du restaurant. Côté buffet, l’offre se veut large, intégrant mets traditionnels et préparations imprégnées de la cuisine moderne comme le fameux cheese cake oreo ou encore la verrine au yaourt.  

Du côté du restaurant La Costera Ftour, les gérants ont opté pour le site spécialisé dans les bonnes affaires Hmizate.com pour recruter davantage de clients. L’open buffet est ainsi accessible à 95 DH au lieu de 140 DH, soit une remise de 32%. Les propriétaires tablent également sur le site proche de la mer en cette période estivale où le manque à gagner est réel.
De même pour Rania Al Bihar, le menu ftour spécialisé poisson table sur une offre sur la même plateforme marchande pour aguicher les clients qui souhaitent rompre avec la routine.

Ceux qui, en effet, passeront commande à travers le site, se verront accorder une remise intéressante faisant passer l’offre de 200 à 125 DH. La livraison est également proposée pour les personnes qui ne désirent pas faire le détour et rester chez elles tout en dégustant les plaisirs de la mer. La franchise locale «La Grillardière» a aussi entrepris dans le même sens de se mettre au diapason. Et ce ne sera pas la première année que son propriétaire assurera une ambiance pleinement spirituelle dans les antres de ses divers restaurants.

Les prix y sont abordables et les amis qui veulent se retrouver autour d’un ftour ne seront pas déçus. Les espaces y sont aussi très grands, ce qui permet d’être à l’aise entre amis. Pour rappel, l’enseigne est née en 2000 à Casablanca dans le quartier Gauthier et offre une capacité de 120 couverts. Le Groupe Laabi a révolutionné, à l’époque, le secteur de la restauration rapide marocaine à travers son concept, basé sur le resto-grill-boucher. Un positionnement qui ciblait une classe moyenne tout en proposant une offre diversifiée et de bonne qualité.

Le laboratoire construit en matière de boucherie permettant d’assurer une excellente distribution de matières premières dans les différents points de vente. Même la célèbre franchise française Frédéric Cassel s’est mise au diapason de l’offre et propose un ftour à partir de 189 DH. Les réservations devront s’effectuer à travers la plate-forme Groupon cette fois-ci. En clair, les opérateurs dans la restauration affûtent leurs meilleures armes pour préserver leur intérêt financier.

Tout compte fait, les Casablancais auront l’embarras du choix lors de ce mois où les offres diverses seront concoctées.

Les enseignes les plus connues préserveront leur niveau de prix pour rester dans la même catégorie de clientèle. Cette même catégorie se souvient de certaines soirées lors du mois de Ramadan déjà bien animées l’an dernier. La rupture du jeûne s’effectuait sous une ambiance presque familiale puisque les personnes venaient en groupe. A l’image des autres offres, le Cabestan proposait l’an dernier une formule sous forme de buffet à volonté, ce qui permettait de satisfaire tous les goûts et les habitudes. Aujourd’hui d’autres restaurants huppés ont également rejoint les plus raffinés pour ne pas sortir du lot. C’est le cas du 25, réputé pour sa clientèle des plus select.

Il sera également ouvert au cours de ce mois de Ramadan et proposera, à l’instar des restaurants classés parmi les plus chers de la place, des formules ftour dans la même catégorie de prix. De même pour les grands palaces de la métropole, les offres pour le mois de Ramadan sont accessibles comme à l’accoutumée avec des formules buffets sous une ambiance ramadanesque.

A titre d’exemple, l’hôtel Hyatt Regency a aménagé comme à l’accoutumée ses deux salons pour accueillir les clients de l’hôtel désireux de partager un ftour avec leurs amis et leur famille. L’option de rompre le jeûne au bord de la piscine est tout aussi envisageable.Il faudra toutefois compter au moins 500 DH par personne dans ces lieux où le prix fait la différence dans les catégories socioprofessionnelles.

Bref, les opérateurs ne se mettront pas en retrait des traditions marocaines et garderont leurs portes ouvertes ce mois pour lisser les charges et offrir à leurs clients des formules aussi diverses que variées qui leur permettraient de se réunir et rencontrer les amis dans un cadre convivial et couper avec la routine.

Articles similaires

SociétéUne

Le CNDH plaide pour «une ville des droits»

Le développement durable et inclusif des villes est intimement lié aux droits...

Société

Green Jobs II : L’ANEF et la GIZ forment des guides locaux en spéléologie

L’Agence nationale des eaux et forêts (ANEF) et l’Agence allemande de la...

Société

Financés par l’AFD et l’ambassade de France : Des projets d’«Ajyal Egalité» lancès à Béni Mellal

Plusieurs projets financés dans le cadre du programme Ajyal Egalité ont été...

SociétéUne

Maroc : Le HCP table sur une croissance de 3,7% en 2025

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait afficher une croissance de...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux