Recrutement régional : Après l’enseignement, la santé

Recrutement régional : Après l’enseignement, la santé

Pour faire face à la pénurie de médecins dans certaines régions

Alors que le gouvernement est en plein préparatifs pour la généralisation de la couverture médicale, la problématique des ressources humaines est au cœur des préoccupations. Un projet de loi est ainsi attendu dans les prochaines semaines concernant l’exercice de la médecine. Plusieurs amendements sont attendus notamment l’assouplissement des conditions d’exercice pour les médecins étrangers au Maroc. Mais la nouveauté la plus attendue risque de porter sur le recrutement des médecins.

Le but est de donner aux régions les pleins pouvoirs pour recruter des médecins directement. Le gouvernement entend ainsi jouer la carte du recrutement régional à l’instar de ce qui a été déjà fait dans le domaine de l’enseignement. Une expérience réussie pour les responsables puisque le nombre des enseignants recrutés en quelques années, par les Académies régionales de la formation et de l’éducation depuis fin 2016, a atteint 100.000 cadres sur plus de 500.000 candidats, soit l’équivalent de ce qui a été accompli en plus de 20 ans en la matière.

Ces recrutements ont permis, selon la même source, d’atteindre une équité spatiale en matière de services éducatifs aux enfants, essentiellement dans le monde rural. Avec ces réalisations, les responsables gouvernementaux sont tentés de dupliquer l’expérience dans le domaine de la santé en renforçant les prérogatives des directions régionales de la santé. Il faut dire que le ministère de la santé a de plus en plus mal à attirer des médecins pour passer des concours de la santé publique. Malgré les efforts pour augmenter les postes budgétaires en faveur du ministère de la santé, au cours des dernières années, les responsables ont constaté l’augmentation des postes ouverts mais restés pourtant vacants. C’est le cas notamment dans certaines régions où le manque des ressources humaines est important. Reste à savoir si le recrutement régional sera la solution et si les régions pourront attirer du personnel médical dans leurs territoires respectifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *