Régularisation de la situation des infirmiers et des techniciens de santé : Les précisions du ministère de tutelle

Régularisation de la situation des infirmiers et des techniciens de santé : Les précisions du ministère de tutelle

La direction des ressources humaines du ministère de la santé a apporté des précisions au sujet de la régularisation de la situation des infirmiers et des techniciens de santé du secteur public.

La direction signale l’intégration au premier grade et au grade principal dans le corps des infirmiers et techniciens de santé à hauteur de 90%, ainsi que l’intégration automatique et spontanée au premier grade et au grade principal à hauteur de 54%, mais sans bénéficier de l’ancienneté. Il a aussi été décidé une intégration automatique et spontanée à hauteur de 39% dans les mêmes grades précités, et dans le corps des infirmiers et techniciens de santé, avec prise en considération de l’ancienneté.

Pour ce qui est des infirmiers diplômés de l’Etat du premier grade ayant réussi l’examen d’aptitude professionnelle pour accéder au grade principal pour les années 2018 et 2019, la régularisation de leur situation administrative et financière dépend de plusieurs points. Il s’agit de la promotion au premier grade dans le corps des infirmiers et techniciens de santé. Ils pourront bénéficier d’une ancienneté légale de deux ans appliquée au dernier statut administratif à la date de leur intégration.

Il s’agit d’une promotion au grade pour ceux qui remplissent les conditions statutaires après avoir bénéficié de l’ancienneté légale précitée. La DRH rassure en signalant que les dossiers des personnes concernées n’ont connu aucun retard. Le ministère de la santé, en collaboration avec le ministère de l’économie et des finances, travaille pour achever le processus d’intégration dans des délais raisonnables, ainsi que l’achèvement de l’application du décret n°2.17.535 relatif au règlement général de l’ordre des infirmiers et des techniciens de santé entre les deux ministères.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *