Restauration capillaire: Le DHI s’introduit au Maroc

Restauration capillaire: Le DHI s’introduit au Maroc

La greffe de cheveux au Maroc atteint un stade révolutionnaire. L’implantation se fait aujourd’hui sans bistouri ni douleur. L’exclusivité de cette intervention est attribuée à Guess Clinic, qui met à la disposition de toute personne souffrante d’alopécie et de calvitie une technique non invasive.

Baptisée Direct Hair Implantation (DHI), cette technique assure une implantation jusqu’à dix fois plus importante qu’une greffe classique. «C’est une technique à la fois moderne et accomplie et qui démontre plus d’efficacité en matière de greffe de cheveux.

Elle offre, en effet, une solution globale, associant une transplantation de cheveux à d’autres méthodes médicales, à savoir l’injection de plasma riche en plaquette, la luminothérapie, la dermopigmentation et autres», explique à cet égard le docteur Mohammed Guessous, expert en chirurgie plastique et esthétique propriétaire de Guess Clinic. En réponse à une question sur la spécificité de cette technique, Docteur Guessous a assuré que cette technique sans cicatrice ne nécessite aucune bandelette de cuir chevelu.

Chaque follicule est extrait un par un de façon indolore. Adaptée à tous types de cheveux, la technique se démarque par son injecteur qui permet d’implanter jusqu’à 10.000 cheveux, tout en permettant de contrôler l’angle, la direction, la profondeur des cheveux et le dessin de ligne frontale.

La technique offre donc une densité capillaire, et ce grâce à sa capacité de placement de follicules, très proches les uns des autres. La durée de l’intervention peut varier d’une méga-séance à une triga-séance.

Ainsi , une journée reste suffisante pour le remplissage d’une partie antérieure du cuir chevelu au moment où trois jours est la moyenne pour couvrir tout le crâne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *