SociétéUne

Risque extrême d’incendies dans 10 provinces

© D.R

Les températures élevées favorisent la propagation des flammes

Risque.
L’Agence nationale des eaux et forêts (ANEF) a repéré un risque extrême (Niveau rouge) dans les provinces de Chefchaouen, Tétouan, Ouezzane, Ifrane, Khénifra, Nador, Essaouira, Agadir Ida Outanane, Taroudant et Taza.

La nouvelle vague de chaleur, qui sévit au Maroc depuis samedi, augmente le risque des incendies de forêts. Avec des températures culminant à 47 °C et l’absence de précipitations, il existe actuellement un risque accru de feux de forêts dans plusieurs provinces du Royaume. Afin d’anticiper ce risque, l’Agence nationale des eaux et forêts (ANEF) a produit une nouvelle carte qui identifie avec précision les zones à risque sur l’ensemble du territoire national.
Après analyse des données relatives notamment aux types de forêts et leurs niveaux de combustibilité et inflammabilité et aux paramètres Topo climatiques, l’ANEF a repéré un risque extrême (Niveau rouge) d’incendies dans les provinces de Chefchaouen, Tétouan, Ouezzane, Ifrane, Khénifra, Nador, Essaouira, Agadir Ida Outanane, Taroudant et Taza durant les journées allant du 29 au 31 juillet 2023.
L’Agence a également signalé un risque élevé (Niveau orange) dans les provinces de Tanger-Assilah, Fahs-Anjra, Larache, Al Hoceima, Berkane, Oujda-Angad, Sefrou, Taounate, Béni Mellal, Azilal, Khémisset, Dirouch et Guercif. Un risque moyen (Niveau jaune) a été repéré dans les provinces de Kénitra, Sidi Slimane, Taourirt et Chichaoua.
L’ANEF appelle à la vigilance et demande aux riverains des forêts, aux estivants et visiteurs ainsi qu’aux personnes travaillant en milieux forestiers de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter les départs de feux de forêts et d’alerter rapidement les autorités locales en cas d’observation de fumées ou de comportements suspects.

Nouvelle vague de chaleur, jusqu’à 47 degrés
Depuis le début du mois, le Maroc traverse une vague de chaleur sans précédent. La Direction générale de la météorologie (DGM) a émis plusieurs bulletins d’alerte météo. Jeudi dernier, la DGM avait annoncé une vague de chaleur de samedi à mardi dans plusieurs provinces du Royaume avec des températures pouvant atteindre les 47°C.
Les villes et provinces de Béni Mellal, Fquih Ben Salah, El Kelaa des Sraghna, Taroudant, Guelmim, Ouarzazate et Tinghir connaîtront, jusqu’au lundi, des températures variantes entre 42 et 44°C. Le temps très chaud persistera jusqu’à lundi à Khouribga, Khénifra, Settat (sud) et Boulemane avec des températures oscillantes entre 39 et 42°C et à Azilal, Al Haouz, Ifrane et l’intérieur de Chefchaouen, Tétouan, Nador et Driouch avec des températures variant entre 35 et 39°C.
Le mercure devrait afficher des températures allant de 44 à 47 °C jusqu’au mardi à Tata, Errachidia et Zagora et de 45 à 47°C de dimanche à mardi à Assa-Zag, Es-Smara et à l’est de Boujdour, d’Aousserd et d’Oued Eddahab.

Incendies : 2022, une année exceptionnelle
Cette année, 222 incendies ont été déclarés à l’échelle nationale ravageant 3.900 hectares, selon les chiffres dévoilés mardi dernier lors d’une réunion de la Commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants. L’année 2022 a été une année exceptionnelle en termes d’incendies de forêts avec un nombre de 500 incendies ayant ravagé 22.800 hectares, alors que la moyenne décennale est de 450 incendies pour une superficie moyenne annuelle de 3.350 hectares ravagés par le feu. La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima est de loin la zone la plus affectée avec 188 départs de feu en 2022 et une superficie incendiée de 18.704 ha.
Le responsable de l’ANEF avait indiqué que 4 méga-feux ont été enregistrés en 2022 détruisant au total 17.400 hectares de forêt, soit 76 % de la superficie totale brûlée.
Dans le détail, 6.300 hectares ont été détruits dans la région de Tazroute, 8.800 hectares à Souk El Foula, 1.100 hectares à Bab Azhar et 1.200 hectares à Jbel Habib. Les 496 incendies enregistrés en 2022 ont détruit 5.400 hectares.

Articles similaires

SportsUne

Marathon des sables: les Marocains Rachid El Morabity et Aziza El Amrany remportent la 3ème édition   

Les coureurs marocains Rachid El Morabity, chez les hommes, et Aziza El...

ActualitéUne

Éducation-Formation : La Fondation Mohammed VI accompagne ses adhérents partant à la retraite en 2024

La Fondation Mohammed VI de Promotion des oeuvres sociales de l’éducation-formation a...

SociétéUne

Alerte météorologique: l’ADM appelle à la vigilance sur l’axe autoroutier Meknès-Oujda

La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a appelé les usagers...

SociétéSpécialUne

Plus de 28.000 nouveaux inscrits en 2022-2023 : De plus en plus d’étudiants dans le privé

L’enseignement supérieur privé au Maroc attire des milliers de jeunes chaque année.