Rochdi Keddar : «800 sites de vaccination sont ouverts dans la région»

Rochdi Keddar : «800 sites de vaccination sont ouverts  dans la région»

Entretien avec Rochdi Keddar, directeur régional de la Santé de Souss-Massa

J’incite la population de la région à adhérer à cette campagne, parce que le vaccin reste la seule solution pour avoir une immunité collective et par conséquent retourner à une vie normale.

ALM : Comment démarre la campagne de vaccination contre la Covid-19 au niveau de cette région ?

Rochdi Keddar : En application des Instructions royales et dans le cadre de la Stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19 et après le lancement de cette opération hier jeudi par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la délégation régionale de la Santé de Souss-Massa a procédé au démarrage de cette campagne hier soir au profit de certains professionnels de la santé, et aujourd’hui on a commencé la vaccination de la population cible, à savoir les gens de plus de 75 ans, les représentants des autorités locales et sécuritaires de plus de 45 ans, ainsi que l’éducation nationale de plus de 45 ans et le personnel de la santé du secteur public et privé âgé de plus de 40 ans, et ça se passe très très bien avec l’implication massive de tous les profils et toutes les catégories déjà citées.

Quelles sont les mesures instaurées par la Direction régionale de la santé de Souss-Massa pour assurer la réussite de cette opération?

La Direction de Souss-Massa et à l’instar de toutes les autres directions du Royaume a mis en place un important dispositif et a pris toutes les mesures nécessaires pour réussir cette opération à travers 42 sites fixes et 14 sites mobiles au niveau d’Agadir et un personnel dépassant les 300 personnes, alors qu’au niveau de la région on a plus de 800 sites de vaccination mobiles et fixes et plus de 1.000 professionnels de santé à côté des éléments de l’autorité locale en tant qu’enregistreurs pour réussir cette opération.

Comment les doses du vaccin ont-elle été réparties entre toutes les provinces de la région?

La répartition du vaccin a été faite d’une manière équitable en fonction de la population cible. En effet, celle-ci sera ciblée d’une manière progressive selon le communiqué du ministère de la santé. On sent qu’il y a une véritable implication de la population. Par l’occasion je remercie les professionnels de la santé du secteur public et privé et les représentants des autorités locales et sécuritaires pour leur engagement et dévouement pour la réussite de cette campagne et j’incite la population de la région à adhérer à cette campagne, parce que le vaccin reste la seule solution pour avoir une immunité collective et par conséquent retourner à une vie normale au niveau sanitaire, social et économique.

Quel bilan dressez-vous de la situation épidémiologique dans la région?

Ces derniers mois, il y a une nette amélioration épidémiologique avec une nette baisse des cas compliqués et graves, ainsi qu’une baisse des décès de l’ordre de 65%, alors que la capacité litière ne dépasse pas aujourd’hui les 30% que ce soit pour les malades stables ou les malades graves.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *