Accueil Société Santé : Les écarts continuent de se creuser entre les régions
SociétéUne

Santé : Les écarts continuent de se creuser entre les régions

Hôpitaux, médecins, personnel paramédical…

Indicateurs: L’annuaire statistique du Maroc 2022 donne un aperçu détaillé des ressources humaines et des infrastructures dans la santé. Ces données révèlent de grandes disparités selon les régions.

 

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) vient de publier l’annuaire statistique du Maroc 2022. Ce recueil comporte des centaines de données classées selon les domaines tels que l’environnement, la démographie, l’emploi, la santé, la prévoyance sociale, l’emploi, l’enseignement, le tourisme, les transports, l’industrie, le commerce, la justice… Sur le volet de la santé, les données du HCP donnent un aperçu détaillé de l’offre de soins, des ressources humaines, des infrastructures selon les régions ainsi que les provinces. Ces données montrent que de grandes disparités persistent selon les régions. Les hôpitaux publics se chiffrent à 165 au niveau national en 2021. Sans grande surprise, la région de Casablanca-Settat compte le plus grand nombre d’hôpitaux ( 27) dont 13 pour la seule ville de Casablanca. En seconde position figure la région de Fés-Meknès avec 21 hôpitaux publics dont 8 à Fès et 5 à Meknès. Viennent ensuite les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de Rabat-Salé-Kénitra avec 20 hôpitaux pour chacune de ces régions. La région de Marrakech-Safi concentre 18 hôpitaux dont 9 à Marrakech. Pour ce qui est des autres régions, l’Oriental compte 16 hôpitaux, Béni Mellal -Khénifra (12), Drâa- Tafilalet (11), Souss-Massa (9), Guelmim- Oued-Noun ( 5), Laâyoune-Sakia El Hamra (5), Dakhla-Oued-Eddahab (1). La capacité litière des hôpitaux publics au Maroc s’établit à 26.711 dont 4.949 pour la région de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra (4.404), Marrakech-Safi (3.740), Fès-Meknès (3.346), l’oriental (2.516), Tanger-Tétouan-El Hoceima (2.154), Souss-Massa (1.568), Drâa-Tafilalet (1.320), Laâyoune- Sakia El Hamra (584), Guelmim-Oued Noun (373), Dakhla-Oued Eddahab (80).

Casablanca regroupe à elle seule 2.584 médecins dans le public et 3.818 dans le privé
Le corps médical dans le public se chiffre à 12.896 dont 3.494 médecins généralistes et 9.402 médecins spécialistes. A noter que les Centres hospitaliers universitaires (CHU) ne sont pas pris en compte. Les données font état de 14.199 médecins dans le privé. La répartition par région montre que les médecins dans les secteurs public et privé sont concentrés essentiellement dans la région de Casablanca-Settat. La région compte 3.330 médecins dans le public et 5.077 dans le privé. A noter que la ville de Casablanca regroupe à elle seule 2.584 médecins dans le public et 3.818 dans le privé. Viennent ensuite les régions de Fès-Meknès (2.233 médecins dans le public et 1.357 dans le privé), Marrakech-Safi (1.900 dans le public, 1.459 dans le privé), Rabat-Salé-Kénitra (1.616, 2.990), Oriental (1.142, 676), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (864, 1072). Béni Mellal-Khénifra (553,512) et Souss-Massa (520, 741).

Public : Moins de 10 chirurgiens-dentistes dans 4 régions
Les médecins spécialistes dans le secteur public sont toujours peu nombreux. Le Maroc ne compte que 639 gynécologues dans le public qui sont concentrés pour la majorité dans deux régions, à savoir Casablanca-Settat (173) et Fès-Meknès (142). Les données font état de 408 chirurgiens, 466 anesthésistes réanimateurs, 225 chirurgiens en pédiatrie, 408 ophtalmologues, 372 cardiologues, 301 néphrologues, 563 pédiatres, 468 médecins du sport, 372 cardiologues, 408 traumatologues, 240 urologues. Pour certaines spécialités, ils se font rares. C’est notamment le cas de neurochirurgie où figurent seulement 179 médecins, l’oncologie (180 médecins), la médecine interne (159), la chirurgie réparatrice et plastique (82), la chirurgie cardiovasculaire (82), l’hématologie (66). Concernant les chirurgiens-dentistes, ils ne sont que 596 dans le public. Là encore, la région de Casablanca-Settat compte le plus grand nombre (247 dont 222 à Casablanca). Viennent ensuite les régions de Rabat-Salé-Kénitra (158), Fès-Meknès (44), Tanger-Tétouan -Al Hoceima (37), l’Oriental (25), Béni Mellal-Khénifra (17). Signalons que 4 régions comptent moins de 10 chirurgiens dentistes dans le public, à savoir, Drâa-Tafilalet (9), Guelmim-Oued Noun (8), Laâyoune- Sakia El Hamra (5), Dakhla-Oued Eddahab (3).

5.757 sages-femmes dans le public
Le personnel paramédical dans le public se chiffre à 35.789 parmi lequel figurent 23.205 infirmiers polyvalents, 5.757 sages-femmes. Le nombre d’infirmiers et de sages-femmes dans la région de Casablanca-Settat est respectivement de 3.703 et 657. Les autres régions qui regroupent un grand nombre de personnel paramédical sont : Rabat-Salé-Kénitra (3.734 infirmiers et 740 sages- femmes), Marrakech-Safi (3.219 infirmiers et 727 sages-femmes), Fès-Meknès (2.881 infirmiers et 900 sages- femmes), l’Oriental (2.030 et 539).

C’est le titre de la boite

Zoom sur les maladies sous surveillance signalés dans le public
Maladies  S’agissant du nombre des cas de maladies signalés dans le public, les données font état de 58.627 cas de conjonctivite enregistrés en 2020. Parmi les autres maladies figurent
28.509 cas de tuberculose, 17.488 cas d’uréthrites, 2.771 cas de rhumatisme articulaire aigu, 542 cas de paludisme, 433 cas de méningite, 244 cas de sida, 232 cas de trachome,185 cas de syphilis, 122 cas d’hépatite virale, 38 cas de fièvre thyroïde, 5 cas de rougeole. Il est important de relever que la lèpre, appelée également «maladie de la honte et de l’exclusion», existe malgré l’existence d’un traitement efficace. Les derniers chiffres disponibles font état de 7 cas en 2020. Signalons également que 9 cas de tétanos avaient été signalés.

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Adoption de lois, les parlementaires mettent le turbo

La session parlementaire d’automne sera bientôt clôturée Parlement.» C’est une course contre...

Démographie : Les derniers chiffres du HCP sur la population

Dans son annuaire statistique 2022, le HCP donne un aperçu des évolutions...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie