Secteur du tourisme : Les indemnités forfaitaires débloquées depuis hier mardi

Secteur du tourisme  : Les indemnités forfaitaires débloquées depuis hier mardi

Le soutien aux secteurs les plus impactés par les effets de Covid-19 se poursuit.

En effet, la Caisse nationale de sécurité sociale procède depuis le 9 février 2021 au paiement de l’indemnité forfaitaire, financée par le Fonds spécial Covid-19, aux salariés et guides travaillant dans le secteur du tourisme pour le mois de décembre 2020 et aux salariés du secteur des activités de traiteur, de l’événementiel et des espaces de distraction et de jeux pour les mois de septembre, octobre, novembre et décembre. C’est ce que vient d’annoncer la CNSS récemment.

Par ailleurs, l’octroi aux employés du secteur touristique de l’indemnité forfaitaire mensuelle financée par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus sera prolongé pour une période supplémentaire de janvier à mars, selon la même source. D’ailleurs, la Caisse nationale de sécurité sociale avait précisé dans un communiqué daté du lundi 8 février 2021 que cette prolongation intervient suite à la signature d’une annexe d’amendement au programme contractuel, le 6 janvier dernier, pour le soutien et le décollage du secteur du tourisme. La même source ajoute que l’annexe d’amendement prévoit également le droit de bénéficier des indemnités familiales et d’assurance maladie obligatoire, conformément aux dispositions législatives en vigueur. Partant de là, les employeurs concernés et souhaitant que leurs salariés bénéficient de ce soutien financier, pour les mois de janvier, février et mars, doivent procéder à la déclaration de leurs employés via le portail «covid19.cnss.ma» durant la période qui sera fixée par le décret qui devrait être publié au Bulletin officiel, a ajouté la CNSS.

Cette mesure concerne les établissements d’hébergement classés, les agences de voyages, les propriétaires de transports touristiques, les salariés et les stagiaires dans le cadre de contrats d’insertion travaillant dans le secteur, en plus des guides touristiques inscrits à la sécurité sociale en vertu des lois N° 98.15 et 99.15 relatives à la couverture sanitaire et sociale des travailleurs non salariés, relève la Caisse nationale de sécurité sociale dans son communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *