Sécurité routière : 8990 accidents et 205 tués au mois d’avril 2021

Sécurité routière : 8990 accidents et 205 tués au mois d’avril 2021

Le nombre de morts est en hausse de 141% par rapport à avril 2020 mais en baisse de 14,9% comparativement à avril 2019

Selon le baromètre de la sécurité routière du mois d’avril 2021, le nombre des accidents corporels au niveau national s’est chiffré à 8990, enregistrant une hausse de 315,2% (6.825 accidents de plus) par rapport à avril 2020. Cela dit, par comparaison au mois d’avril 2019, on relève une hausse de 14,9%. Le nombre des tués s’est élevé à 205, un chiffre en hausse de 141,2%, soit 120 tués de plus par rapport au mois d’avril 2020.

En revanche, cet indicateur est en baisse de 14,9% comparativement à avril 2019 et de -18,7% par rapport à la moyenne des mois d’avril 2015-2019. Le nombre des personnes grièvement blessées s’est établit à 653 en avril 2021, soit une hausse de 281,9% (482 blessés graves de plus). Par rapport au mois d’avril 2019, on note une hausse de seulement 8,3%. Ce résultat est en baisse de 5,8% par rapport à la moyenne des mois d’avril 2015-2019. Pour leur part, les blessés légers se sont chiffrés à 11.947, enregistrant une hausse de 355,3% soit 9.323 blessés légers de plus par rapport à avril 2020 et de 10% par comparaison au mois d’avril 2019. Il est à noter que ces chiffres sont à nuancer dans la mesure où 2020 a été une année atypique. Avec le confinement qui débutait le 20 mars 2020, les indicateurs de l’accidentalité ont enregistré des baisses drastiques. Ce qui n’est pas une surprise étant donné que cette période s’est caractérisée par une réduction de la mobilité des personnes au strict minimum. En revanche, à partir du mois de juillet 2020 avec l’assouplissement progressif des mesures de confinement , il a été constaté un retour à la normale des tendances des indicateurs de l’accidentalité.

Les usagers des deux et trois roues représentent 42% des tués

La mortalité routière a augmenté en avril 2021 pour tous les modes de déplacement en comparaison à avril 2020. Les usagers des deux et trois roues représentent environ 42% des personnes tuées. En avril 2021, on compte 86 tués contre 33 en avril 2020 soit 53 tués de plus qu’en avril 2020, et 27 tués de plus qu’en avril 2019. Les usagers des voitures légères représentent 18% des tués en avril 2021. A noter que la mortalité des automobilistes est en hausse de 260% ( 26 tués de plus) par rapport à avril 2020. En comparaison avec avril 2019, ce résultat est en baisse de 62,9% (61 tués de moins). Les piétons représentent 26% de la mortalité en avril 2021. La mortalité piétonne a augmenté de 100 % (27 tués de plus) en comparaison avec avril 2020 et de 3,8% (2 tués de plus par rapport à avril 2019. Les cyclistes représentent 7% de la mortalité routière. Avec 6 tués de plus en avril 2021, leur mortalité est en hausse par rapport à avril 2020. Les usagers des poids lourds représentent 5% des tués en avril 2021. Leur mortalité est en hausse de 100% (5 tués de plus) par rapport à avril 2020 et de 42,3% (3 tués de plus) par rapport à avril 2019.

La mortalité en hausse en agglomération et hors agglomération

La mortalité est en hausse en agglomération et hors agglomération. Toutefois, en comparaison avec le mois d’avril 2019, cette mortalité est en baisse de 1,5% en agglomération et de -19,9% hors agglomération. Concernant les blessés graves, on relève des augmentations de 375% (285 blessés graves de plus) par rapport à avril 2020 en agglomération et de 207,4% (197 blessés graves de plus) hors agglomération . Par comparaison avec le mois d’avril 2019, les blessés graves ont enregistré une baisse de 8,8% hors agglomération contre une hausse de 27,62% en agglomération.

Tués : Des hausses variant entre 25% et 600% dans 10 régions

Selon le baromètre de la Narsa , seulement 2 régions ont enregistré des diminutions du nombre des tués. Ces baisses varient entre -50% (2 tués de moins) dans la région de Guelmim-Oued Noun et -100% ( 1 tué de moins ) dans la région de Laâyoune- Sakia El Hamra. En revanche, 10 régions ont affiché des augmentations du nombre des tués variant entre 25% (1 tué de plus) dans la région de Daraa-Tafilalt et 600% (12 tués de plus) dans la région de Béni Mellal-Khénifra. Si l’on établit une comparaison avec le mois d’avril 2019, on constate que 8 régions sur 12 ont affiché des diminutions du nombre de tués variant entre -13% (3 tués de moins) dans la région de Fès-Meknès et -100% ( 2 tués de moins) dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra. Cela dit, 4 régions ont enregistré des augmentations du nombre des tués variant entre 20% dans la région de Casablanca-Settat et 100% à Guelmim-Oued Noun.

Hausse de 20,6% des tués sur les quatre premiers mois

Sur les quatre premiers mois de l’année 2021, le nombre des tués s’est établi à 890, en hausse de 20,6% par rapport aux 4 premiers mois de l’année 2020, mais en baisse de 15,8% comparativement aux 4 premiers mois de 2019 et de -11,4%% par rapport à la moyenne des 4 premiers mois de la période 2015-2019. Le nombre des accidents s’est établi à 34.018, en hausse de 35% par rapport aux 4 premiers mois de 2020. Il en va de même pour les blessés graves qui ont augmenté de 35,1% en s’établissant à 2.414. Enfin, les blessés légers, qui se sont chiffrés à 44.735, ont enregistré une hausse de 36,3%.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *