Sécurité routière : La mortalité routière en hausse de 21% en août 2021

Sécurité routière : La mortalité routière en hausse de 21% en août 2021

9.492 accidents, 329 tués et 764 blessés graves enregistrés

A partir du mois de juillet 2020, avec l’assouplissement progressif des mesures de confinement, on observe un retour à la normale des tendances des indicateurs de l’accidentalité.

Selon le baromètre de l’Agence nationale de sécurité routière (NARSA) du mois d’août qui vient d’être validé ce lundi, 329 personnes sont mortes sur les routes. Ce chiffre a augmenté de 21% par rapport au mois d’août 2020, soit 57 tués de plus. Cela dit, en comparaison avec août 2019, le nombre des tués a baissé de 20,1%. Il est important de rappeler qu’à partir du mois de juillet 2020, avec l’assouplissement progressif des mesures de confinement, on observe un retour à la normale des tendances des indicateurs de l’accidentalité. Les modifications profondes des conditions de trafic au cours de l’année 2020 en raison de la crise sanitaire ont conduit la Narsa à prévoir, pour ses données 2021, une double comparaison avec les données 2020 et celles de 2019, année «avant crise sanitaire». En août 2021, on dénombre 9.492 accidents au niveau national, soit une hausse de 19,1% par rapport à août 2020 et de 4,8% par rapport à août 2019. Le nombre de personnes grièvement blessées s’est établi à 764, soit une hausse de 4,5% (33 blessés graves de plus) par rapport au même mois en 2020. Cela dit, ce chiffre est en baisse de 21,7% par rapport à août 2019. Pour leur part, le nombre de blessés légers s’est chiffré à 13.226, soit une hausse de 19,3% (2.138 blessés légers de plus) par rapport à août 2020. Cela dit, par comparaison avec le mois d’août 2019, ce nombre a enregistré une baisse de 2,1%.

La mortalité des automobilistes en hausse de 12%

La mortalité routière a augmenté pour tous les modes de déplacement à l’exception des piétons et des cyclistes par rapport à août 2020. En revanche, par comparaison aux résultats du mois d’août 2019, ceux enregistrés en août 2021 restent en baisse pour toutes les catégories d’usagers, sauf les usagers des poids lourds et les usagers des taxis, quadricycles, engins agricoles et des charrettes. En août 2021, les usagers des 2 et 3 roues motorisées représentent 37,7% de la mortalité routière avec 124 tués contre 91 tués pendant le même mois en 2020, soit 33 tués de plus. Cela dit, ce chiffre a baissé de 17,9% avec 27 tués de moins par rapport au mois d’août 2019. Les usagers des voitures légères représentent 31,3% des tués en août 2021. La mortalité des automobilistes est en hausse de 12% (11 tués de plus) par rapport au même mois de l’année 2020. Comparativement au mois d’août 2019, ce résultat représente une baisse de -20,2% (26 tués de moins). Les piétons représentent 15% de la mortalité. La mortalité piétonne a régressé de 5,6% (3 tués de moins) par rapport à août 2020, et de 37,8% (31 tués de moins) par rapport au même mois en 2019.
Les cyclistes représentent 3% de la mortalité routière, avec 10 tués à août 2020 et 2021, mais restent en diminution de 50%, soit 10 tués de moins comparativement à août 2019. A noter que les usagers des poids lourds représentent 5% des tués en août 2021. La mortalité des chauffeurs poids lourds est en hausse de 157,1% (11 tués de plus) par rapport au même mois de l’année 2020. Comparativement au mois d’août 2019, ce chiffre est en hausse de 80% (8 tués de plus).

Hausse de 10% des blessés graves hors agglomération

La mortalité sur les routes est en hausse en agglomération et hors agglomération par rapport à août 2020 mais en baisse par rapport à août 2019. En effet, le nombre des tués a augmenté de 24% en agglomération et de 20% hors agglomération par rapport à l’année 2020. Par contre, cette mortalité a diminué de 12% hors agglomération, et de 45% en agglomération par rapport à l’année 2019. Concernant les blessés graves, on observe une diminution par rapport à août 2020 de 3% (10 blessés graves de moins) en agglomération, contre une hausse de 10% (43 blessés graves de plus) hors agglomération. Comparativement au mois d’août 2019, les blessés graves ont enregistré une baisse de 7% en agglomération et de 30% hors agglomération.

Augmentation des tués dans 8 régions

Huit régions ont enregistré des augmentations du nombre des tués en août 2021 par rapport à août 2020 variant entre 2% (1 tué de plus) dans la région de Casablanca-Settat, et 70% (7 tués de plus) dans la région de Darâa-Tafilalt. En revanche, les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Beni Mellal-Khénifra, et Souss-Massa ont connu des diminutions variant entre 7% (2 tués de moins) et de 19% (5 tués de moins). Quant à la région de Dakhla-Oued Ed Dahab, elle a connu une stagnation (2 tués). Si l’on établit la comparaison par rapport au mois d’août 2019, 9 régions ont enregistré des baisses du nombre des tués variant entre 5% dans la région de Souss-Massa (2 tués de moins), et -40% dans la région de Fès-Meknès (18 tués de moins). En revanche, 2 régions ont affiché des augmentations des nombres des tués variant de 75% (+3 tués) dans la région de Guelmim-Oued Noun et de +2 tués dans la région Dakhla-Oued Ed Dahab. La région de Laâyoune-Sakia El Hamra a connu une stagnation (11 tués).

Près de 75.000 accidents sur les 8 premiers mois de l’année

Sur les 8 premiers mois de l’année 2021, le nombre des tués s’est établi à 2.169, en hausse de 30% par rapport à la même période de l’année précédente. Ce nombre a régressé de 6,4% en comparaison avec les 8 premiers mois de l’année 2019. Les accidents qui se sont chiffrés à 74.908 ont augmenté de 47,1% par rapport aux 8 premiers mois de l’année 2020 et de 7,6% par comparaison aux 8 premiers de l’année 2019. Pour les blessés graves, on relève une hausse de 38,6% par rapport à la même période de l’année 2020 et de régression de 2% comparé à celle de l’année 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *