Sécurité routière : Les indicateurs dans le rouge au mois de juillet

Sécurité routière : Les indicateurs  dans le rouge au mois de juillet

363 décès, 10.738 accidents et 894 blessés graves ont été enregistrés

Le nombre de personnes tuées sur les routes au Maroc au mois de juillet 2021 a augmenté de 18,8% par rapport au même mois en 2019, année de référence «avant crise sanitaire» avec 363 décès, selon le dernier baromètre de l’Agence nationale de sécurité routière (NARSA) du mois de juillet. Ce chiffre est en hausse de 10,3% (34 tués de plus) par rapport à juillet 2020. Il est important de noter qu’à partir du mois de juillet 2020, avec l’assouplissement progressif des mesures de confinement, on constate un retour à la normale des tendances des indicateurs de l’accidentalité. En juillet 2021, on dénombre 10.738 accidents au niveau national soit une hausse de 20,8% par rapport à juillet 2020 et de +18,8% par rapport à juillet 2019. Le nombre de personnes grièvement blessées s’est établi à 894, soit une hausse de 20,8% (154 blessés graves de plus) par rapport au même mois en 2020. Ce résultat reste en hausse de +31,1% par rapport à juillet 2019. Pour leur part, le nombre de blessés légers enregistrés en juillet 2021 s’est chiffré à 15.224, soit une hausse de 24,2% (2.970 blessés légers de plus) par rapport à juillet 2020 et de +23,2% par rapport à juillet 2019.
Les usagers des voitures légères représentent 31% des tués

A l’exception des bicyclettes et des usagers des poids lourds, la mortalité routière augmente pour tous les modes de déplacement par rapport à juillet 2020. Comparés aux résultats de juillet 2019, ceux enregistrés en juillet 2021 restent en hausse pour toutes les catégories d’usagers, sauf les usagers des poids lourds et des bicyclettes. Ainsi, en juillet 2021, les usagers des 2 et 3 roues motorisés représentent 33% de la mortalité routière avec 119 tués contre 117 pendant le même mois en 2020, soit 2 tués de plus et 42 tués de plus qu’en juillet 2019. Les usagers des voitures légères représentent 31% des tués en juillet 2021. Il est à noter que la mortalité des automobilistes a augmenté de 14,1% (14 tués de plus) par rapport au même mois de l’année 2020. Comparativement au mois de juillet 2019, ce résultat représente une hausse de 1,8% (2 tués de plus). Les piétons représentent 23% de la mortalité en juillet 2021. La mortalité piétonne a augmenté de 42,4% (25 tués de plus) par rapport à juillet 2020, et de 15,1% (11 tués de plus) par rapport à juillet 2019. Selon le baromètre, les cyclistes représentent 5% de la mortalité routière, avec 7 tués de moins par rapport à juillet 2020, et 3 tués de moins comparativement à juillet 2019. Les usagers des poids lourds représentent 3% des tués en juillet 2021. La mortalité des poids a ainsi baissé de 20% (3 tués de moins) par rapport à juillet 2020. Par comparaison au mois de juillet 2019, ce chiffre est en baisse de 7,7% (1 tué de moins).

La mortalité routière augmente en agglomération et hors agglomération

La mortalité est en hausse par rapport à juillet 2020 et juillet 2019 en agglomération ou hors agglomération. Celle-ci a augmenté de 3% en agglomération et de 46% hors agglomération par rapport à l’année 2020.De même, cette mortalité reste en hausse de 24% hors agglomération et de 5% en agglomération par rapport à l’année 2019. Concernant les blessés graves, on observe des augmentations par rapport à juillet 2020 de 12% (41 blessés graves de plus) en agglomération et de 28% (113 blessés graves de plus) hors agglomération. Par comparaison au mois de juillet 2019, les blessés graves ont enregistré une hausse de 20% en agglomération et de 41 % hors agglomération.

Tués : Des hausses variant de 13% à 167% dans 7 régions

Selon le baromètre, 7 régions ont enregistré des augmentations du nombre des tués en juillet 2021 par rapport à juillet 2020 variant entre 13% (6 tués de plus) dans la région de Rabat-Salé-Kénitra et 167 % (5 tués de plus) dans la région de Guelmim-Oued Noun. En revanche, les régions de l’Oriental, Fès-Meknès, Beni Mellal-Khénifra et Laâyoune-Sakia El Hamra ont connu des baisses variant entre 5% (1 tué de moins) et de 38% (6 tués de moins). Quant à la région de Casablanca-Settat, celle-ci a connu une stagnation (71 tués). Par rapport à juillet 2019, 2 régions ont affiché des baisses des tués variant entre -4% dans la région de Rabat-Salé-Kénitra (2 tués de moins), et -33% dans la région de Fès-Meknès (14 tués de moins). En revanche, 10 régions ont affiché des augmentations du nombre des tués variant entre 6 % (1 tué de plus) dans la région de l’Oriental et 700% (7 tués de plus) dans la région de Guelmim-Oued Noun.

Plus de 65.400 accidents au titre des 7 premiers mois de l’année

Sur les 7 premiers mois de l’année, la mortalité routière s’est établie à 1.840 tués, en hausse de 31,8% par rapport à la même période de l’année précédente, mais en baisse de 3,4% par comparaison aux 7 premiers mois de l’année 2019. S’agissant des accidents, ceux-ci se sont chiffrés à 65.416, enregistrant une hausse de 52,3% par rapport aux 7 premiers mois de l’année 2020 et de 11,3% en comparaison à la même période de l’année 2019. Pour ce qui est des blessés graves, on relève une hausse de 46,1% par rapport à la même période de l’année 2020 et de 2% comparée à celle de l’année 2019. Les blessés légers, qui se sont chiffrés à 87.746, ont enregistré une hausse de 55,7% par rapport à la même période de l’année précédente et de 10,7% comparée à celle de 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *