SociétéUne

Sécurité sanitaire de l’eau: Lydec veut s’aligner aux normes internationales

Lydec renforce son engagement pour la sécurité sanitaire de l’eau. Le délégataire ne cesse de contribuer aux efforts du Maroc pour relever les défis majeurs  dans sa gestion du stress hydrique.

Un contexte qui impose au Royaume d’agir de manière rapide et efficace pour garantir sa disponibilité et sa qualité. Cette dernière est exposée à des risques liés à la contamination et la salinisation de l’eau, résultat d’une surexploitation des sols. Dans cette optique, Lydec a organisé, vendredi 1er décembre un séminaire auquel ont pris part différentes parties prenantes du système d’approvisionnement en eau à usage alimentaire de la capitale économique, à savoir l’Institut marocain de normalisation (IMANOR), le ministère de la Santé et de la Protection sociale, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et la Société des Eaux de l’Oum Er Rbia (SEOER).

L’occasion étant de rappeler notamment l’engagement de Lydec dans la conformité à la norme NM 00.5.057, son plan de gestion de la sécurité sanitaire de l’eau, le suivi régulier de la qualité de l’eau, la mise en place de plans de surveillance et la sensibilisation de tous les acteurs. « Aujourd’hui, nous franchissons une étape cruciale dans l’établissement d’un processus intégré et global, à travers la mise en place du PGSSE qui se caractérise par son approche novatrice. Cette dernière réside, en effet, dans le renforcement de la maîtrise de la qualité de l’eau en anticipant les défaillances, en priorisant les contrôles, en optimisant les investissements et en améliorant l’efficience opérationnelle», a déclaré Salma El Majaty, directrice du développement de la performance, de la sécurité et de la sûreté à Lydec. Il est à noter que pour relever le défi de la rareté de l’eau, Lydec, dont la mission principale est de garantir un approvisionnement en eau suffisant, sûr et conforme aux normes sanitaires, a adopté une démarche proactive.

En étroite collaboration avec les autorités, Lydec s’est engagée à soutenir les efforts du Royaume dès son adoption de la norme NM 00.5.057 qui préconise la mise en place d’un Plan de Gestion de la Sécurité Sanitaire de l’Eau (PGSSE). Le PGSSE est un dispositif préconisé par l’OMS prévoyant notamment une évaluation des risques, de la source d’approvisionnement au robinet du consommateur. Avec plus de 164 millions de m3 d’eau distribués chaque année, Lydec œuvre activement pour assurer la sécurité sanitaire de l’eau au niveau du Grand Casablanca.

Articles similaires

EconomieUne

Grâce à ses atouts riches et diversifiés : Le Nord mise sur le tourisme multidimensionnel

La ville du détroit est promise à un bel avenir dans ce...

AutomobileUne

La nouvelle Kia citadine conjugue modernité et audace

La nouvelle Kia Picanto débarque sur le marché marocain. Disponible à partir...

Société

Organisé à Salé par l’atelier Inex by Chaoui Bois : Un souk solidaire met en avant l’artisanat marocain

L’artisanat marocain célébré par l’atelier Inex By Chaoui du 23 au 25...

Société

19.162 réfugiés et demandeurs d’asile au Maroc à fin janvier 2024

Selon les derniers chiffres du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR), le Maroc compte...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux