RégionsSociété

Sidi Bennour: Journée de sensibilisation au diabète sous le signe de la prévention

© D.R

Une journée de sensibilisation au diabète a été organisée, dimanche, au profit de la population de la province de Sidi Bennour. Initiée par l’Association Diabète de Sidi Bennour sous le thème «Mieux vaut prévenir que guérir», cette action a été assurée par un staff médical et paramédical composé d’une dizaine de cadres.


La journée a eu pour objet de sensibiliser contre les facteurs de risque associés à cette maladie, de favoriser sa détection précoce et d’encourager le changement du mode de vie de nature à prévenir la maladie.
«Comme chaque année, cette journée de sensibilisation a ciblé un millier de bénéficiaires âgés de 6 à 70 ans, notamment les habitants de la ville de Sidi Bennour et les autres régions de la province», a indiqué Hayat Roudabi, présidente de l’association Diabète de Sidi Bennour.
Et d’ajouter, dans une déclaration à la MAP, que des brochures ont été distribuées et un lot de 14 glucomètres (appareil permettant de mesurer le taux de glucose dans le sang) ont été remis à des bénéficiaires.
Cette action a été marquée aussi par une conférence de sensibilisation au diabète, mettant l’accent en particulier sur l’importance de la prévention et du diagnostic précoce et évoquant nombre de questions d’importance capitale pour la communauté du diabète. Il a été aussi question de mettre en exergue les réflexes à adopter durant le mois de Ramadan pour les personnes souffrant de cette maladie.
Intervenant à cette occasion, Dr. Abdeladim Ramh, de la délégation provinciale de la santé, a affirmé qu’il est crucial pour la personne diabétique de préparer son jeûne un à deux mois à l’avance.
Cette période comprend, selon lui, l’adoption d’habitudes alimentaires adaptées à son diabète et l’ajustement éventuel de son traitement, sans oublier la consultation de son médecin traitant pour l’orienter et l’accompagner durant le mois sacré. Abdelfattah Rouane, membre du Conseil local des ouléma de Sidi Bennour, a indiqué, pour sa part, que le diabète fait partie des raisons pouvant permettre l’exemption du jeûne, étant donné les risques qui y sont associés, précisant que les personnes vivant avec le diabète traité à l’insuline sont particulièrement à risque. Créée en 2001, «l’Association Diabète de Sidi Bennour» compte quelque 2.000 patients au niveau de la province de Sidi Bennour auxquels elle assure suivi et traitement réguliers.

Articles similaires

SociétéUne

Alerte météorologique: l’ADM appelle à la vigilance sur l’axe autoroutier Meknès-Oujda

La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a appelé les usagers...

SociétéSpécialUne

Plus de 28.000 nouveaux inscrits en 2022-2023 : De plus en plus d’étudiants dans le privé

L’enseignement supérieur privé au Maroc attire des milliers de jeunes chaque année.

SociétéSpécial

Enseignement supérieur privé : CDG Invest entre dans le capital du Groupe Atlantique

CDG Invest a réalisé une prise de participation de 20% via son...

SociétéUne

Enseignement supérieur: La réforme en marche

Le digital occupe une place de taille dans la nouvelle réforme du...