Société

Signature à Rabat de conventions pour renforcer la lutte contre le Sida

Le ministère de la santé et de la protection sociale a signé, lundi à Rabat, des conventions avec des institutions nationales et internationales, en matière de lutte contre le Sida, les hépatites et les infections sexuellement transmissibles.


Ces conventions ont été paraphées à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, célébrée au Maroc sous le slogan «Le dépistage précoce pour une génération sans Sida». Outre le ministère de la santé et de la protection sociale, ces conventions ont été signées par le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), l’Organisation des Nations Unies, le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme au Maroc, et d’autres organisations non gouvernementales.

Sur le plan national, une convention de partenariat a été scellée entre le ministère de la santé et de la protection sociale et le CNDH, dans le cadre du lancement du premier Plan stratégique national intégré sur les droits de l’Homme liés au VIH, à la tuberculose et aux hépatites virales, dans le but de protéger les droits humains et de réduire la stigmatisation, la discrimination et les inégalités envers les personnes touchées.

Par ailleurs, une convention a été signée entre le ministère et les Nations Unies-Maroc, dans le cadre du lancement du plan conjoint du bureau de l’Organisation au Maroc, visant à assurer une contribution stratégique et cohérente du Système des Nations Unies pour le développement (SNUD) en appui à la riposte nationale au Sida, afin de réduire les nouvelles infections à VIH et les décès qui y sont liés, et de limiter la stigmatisation et la discrimination des personnes vivant avec le VIH, outre le renforcement de la gouvernance et du partenariat.

D’autre part, le ministère a paraphé une convention de subvention du Programme d’appui au Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme au Maroc pour la période 2024-2026, pour un montant de plus de 21 millions d’euros, bénéficiant à plusieurs associations et organisations non gouvernementales, et visant l’accélération de la baisse du taux d’incidence et des décès liés à la tuberculose et l’intensification des interventions de prévention combinées du VIH en contribuant à la mise en place de système résilient et pérenne pour la santé.

Articles similaires

SociétéUne

Pour une période de 20 ans : Casablanca cherche un gestionnaire pour son centre de valorisation des déchets

Caractérisés par une forte humidité (65 à 70%), les déchets ménagers sont...

SociétéUne

Transport mixte : Lancement du programme de renouvellement du parc en avril 2024

Ce programme a pour objectif d’encourager les professionnels du transport routier en...

Société

Laâyoune-Sakia El Hamra: Clôture des concertations régionales avec les enfants autour des droits humains

Les concertations régionales avec les enfants autour des droits humains ont été...

Société

Un moyen de réaliser les meilleures performances personnelles, familiales et professionnelles

Une rencontre organisée par le LICPM et Enactus FST Beni Mellal autour...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus