970x250

Souss-Massa veut se hisser en modèle au niveau national

Souss-Massa veut se hisser en modèle au niveau national

Migration et intégration des immigrés

La ville d’Agadir a accueilli mardi et mercredi la Rencontre nationale sur la territorialisation des politiques migratoires au niveau de la Région Souss-Massa, et qui a constitué une occasion propice pour présenter les différents projets lancés par la région pour intégrer la migration dans le processus de développement local. Dans son allocution par l’occasion, Karim Achengli, président du Conseil régional, a souligné que «les deux stratégies nationales de la migration, à savoir la Stratégie nationale d’immigration et d’asile (SNIA) et la Stratégie nationale en faveur des Marocains du Monde (SNMRE) ont constitué un tournant dans la politique migratoire de notre pays conformément à ses engagements internationaux et conformément à la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI pour une gouvernance humaine, responsable et solidaire des questions migratoires».

Et de poursuivre que «ces stratégies (sont) venues comme réponse à la nouvelle position du Maroc comme pays de transit et d’accueil et qui ont permis l’intégration d’un nombre important de migrants à travers les opérations de régularisation. Aujourd’hui la question migratoire n’est plus qu’une affaire nationale mais bel et bien une affaire des territoires». En effet, la région Souss- Massa a pris part à la dynamique enclenchée au niveau national pour le déploiement des deux stratégies nationales de la migration sur son territoire. Dans ce sens, un ensemble de mesures et de décisions ont été prises dont : l’intégration de la migration dans le PDR précédent en tant que l’un des 25 projets prioritaires de cette stratégie régionale. Le lancement d’une étude sur la vision stratégique dans le domaine de la migration dans le Souss-Massa, en partenariat avec l’Université Ibn Zohr, qui comporte également une conception pour la création d’un centre régional d’orientation et d’accompagnement des migrants.

A cela s’ajoute la signature d’une convention-cadre avec le ministère en charge de la migration et la wilaya de la région Souss-Massa pour la territorialisation des deux Stratégies nationales de l’immigration et de l’Asile et de la Stratégie nationale des MRE au niveau régional. Sur la base de cette convention, plusieurs projets de coopération internationale ont été lancés sous le pilotage et la coordination de la région, à savoir : le Projet déploiement des politiques migratoires au niveau régional (DEPOMI), financé par l’UE et mis en oeuvre par l’Agence belge de développement (Enabel) qui accompagne le conseil régional sur la question de la migration, sa gouvernance et son intégration dans la planification territoriale. Un réseau d’ambassadeurs économiques est également en cours de création avec le CRI pour la mobilisation des Marocains du Monde à contribuer au développement économique de la région SM.

Ainsi que le Programme régional des politiques et initiatives destinées aux Marocains résidant à l’étranger et aux migrants financé par l’AFD et mis en oeuvre par Expertise France pour une durée de 4 ans (2020-2024), et qui vise à accompagner le ministère dans le processus de mise en place de la régionalisation de la politique envers les Marocains résidant à l’étranger et les migrants au niveau de trois régions dont notre région Souss-Massa, et les régions de Beni Mellal-Khenifra et l’Oriental, notamment à travers l’appui et le financement des projets liés à la thématique migratoire. D’autres projets sont en cours d’exécution au niveau de la région Souss-Massa, notamment avec l’OIM à travers un plan d’action concret dans le cadre du projet «Mainstreaming » dans sa troisième phase de l’OIM-PNUD, et le projet Indimaj II.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.