Stevie Wonder exalte le miracle du traité dédié aux déficients visuels

Stevie Wonder exalte le miracle du traité dédié aux déficients visuels

Couronner, vendredi 28 juin à Marrakech, la conférence diplomatique dédiée à la conclusion d’un traité régissant l’accès des déficients visuels aux œuvres publiées protégées par le droit d’auteur par la signature de ce document est un succès. Mais qu’en est-il de la mise en vigueur immédiate de celui-ci? «vingt premières parties à cet accord veillent à son entrée en vigueur.

Le Maroc, pour sa part, travaillera de concert avec des Etats africains membres de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et arabes pour abonder dans ce sens», a expliqué à ALM Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement lors d’un point de presse tenu en marge de la cérémonie de signature. «Ce traité sera également soumis à la procédure d’approbation prévue par la Constitution marocaine», a ajouté M. El Khalfi.

Pour le moment, ce texte, qui a été adopté jeudi dernier à l’unanimité par les 186 Etats membres de l’OMPI, a été signé, le lendemain, par 55 pays et entrera en vigueur 90 jours après sa ratification par les vingt premières parties. Francis Gurry, directeur général de l’OMPI, lui, voit les choses d’un autre angle. «Il y aura une coopération entre les éditeurs et les associations œuvrant en faveur des non-voyants afin de mettre en œuvre un système pratique qui sera consacré à l’échange des œuvres imprimées et protégées par les droits d’auteur», a précisé M. Gurry qui a été décoré, vendredi, du Wissam Alaouite de l’Ordre de commandant qui lui a été remis par le ministre de la communication.

Et pour bien célébrer la signature de ce traité, la star Stevie Wonder a animé, le jour même, un concert en chantant «Un miracle à Marrakech». Une chanson qu’il a spécialement consacrée à la signature de ce document. Stevie Wonder, qui prépare un album qu’il envisage de dédier aux non-voyants, n’a pas manqué d’exprimer ses vifs sentiments à cette occasion. «Je suis très heureux d’être parmi vous.

Aujourd’hui, mon cœur est en paix et ma foi est renouvelée en l’humanité», a-t-il indiqué à propos de la conclusion du traité dont il a fait le souhait depuis 2010. «Mon travail et mon engagement ne seront finis que quand tous les déficients visuels pourront avoir accès aux œuvres», a exalté Stevie Wonder qui a tenu à chanter en chœur avec le public présent à son spectacle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *