970x250

Stress hydrique : La commune de Casablanca interdit les agissements conduisant au gaspillage d’eau

Stress hydrique : La commune de Casablanca interdit les agissements conduisant au gaspillage d’eau

Tout acte contraire à l’économie d’eau sera sanctionné

La Commune de Casablanca exhorte la population locale à l’utilisation optimale des ressources hydriques. Un communiqué a été rendu public dans ce sens alertant ainsi la population locale à un usage rationnel de l’eau potable face au stress hydrique qui sévit dans le pays. « Dans le souci de garantir le droit à l’eau et l’utilisation rationnelle et durable de cette denrée vitale, la Commune de Casablanca exhorte la population locale à une consommation optimale des ressources en eau disponibles et au recours à tous les moyens pour ne pas les gaspiller, l’objectif étant de faire face au stress hydrique que connaît le Maroc du fait de la faiblesse des précipitations ayant conduit à une pénurie des retenues des barrages et des nappes phréatiques », relève-t-on dans ce sens.

Dans ce contexte, la Commune de Casablanca a décidé, à partir du 3 août 2022, d’interdire tous les agissements conduisant au gaspillage de l’eau, notamment l’arrosage, en journée, des espaces verts publics et privés, le lavage des véhicules et des engins avec de l’eau potable ou par le jet d’eau haute pression, ainsi que le nettoyage, dans le respect des boyaux d’eau, des avenues, rues, espaces publics, zones résidentielles et divers commerces. Il est également interdit l’utilisation des lances anti-incendie pour l’alimentation en eau, les projections d’eau dans la voie publique et le gaspillage des eaux usées lors de l’utilisation des points d’eau destinés au public.

La Commune avertit, par ailleurs, que tout acte contraire à l’économie dans l’utilisation de l’eau, sera sanctionné en application des dispositions et procédures légales en vigueur en la matière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.