Suite aux mouvements de grève annoncés pour mars prochain : Le ministère de l’éducation suspend le dialogue avec les enseignants

Suite aux mouvements de grève annoncés pour mars prochain : Le ministère de l’éducation suspend  le dialogue avec les enseignants

Rien ne va plus entre le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et les enseignants.

Le bras de fer ne semble pas s’affaiblir, en témoigne le dernier rebondissement en date entre les deux parties. En effet, la tutelle vient de sortir un communiqué exprimant son étonnement de la décision de grève de plusieurs jours qui sera menée par les enseignants en mars prochain et annonce que le dialogue sera donc suspendu en l’absence des conditions requises pour mener des négociations sérieuses et responsables. Dans un récent communiqué du ministère, celui-ci se dit surpris par cette décision alors que plusieurs sessions de dialogue ont été entreprises avec les principaux syndicats concernés dont la réunion programmée le 24 février 2020. Dans son communiqué, la tutelle fait référence aux sessions de dialogue dont celle du 12 février qui l’a réunie avec la CDT, l’UNTM, l’UGTM, la FDT, l’UMT, la FNE, les membres du comité de dialogue, des représentants des professeurs et des cadres académiques.

Le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique dit avoir répondu à toutes les revendications soulevées par les représentants de la profession présents lors des sessions précédentes et impute l’échec du dialogue aux parties concernées. Notons que depuis le début de l’année scolaire plusieurs mouvements de protestation contre le recrutement régional ont été menés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *