Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Approbation d’un projet environnemental financé par l’UE

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Approbation d’un projet environnemental financé par l’UE

Aider au développement de la capacité et des compétences des acteurs régionaux et des autorités locales en vue d’assurer un plaidoyer en faveur des secteurs de l’énergie, de l’environnement, du climat et du développement durable.

Tels sont les objectifs principaux du projet «Services pour l’énergie et le climat», dont le contrat de soutien et de financement par l’Union européenne vient d’être approuvé lors de la session extraordinaire du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CR-TTA) présidée, mercredi 13 janvier, par Fatima El Hassani. Ce projet, dont le lancement est prévu au mois de novembre, nécessite une enveloppe budgétaire globale de plus de 36 millions de dirhams. D’une durée de 48 mois, il s’assigne également pour objectif de former les jeunes de la région afin de pouvoir aider à les intégrer au marché du travail des métiers verts.
Rappelons que, porté par le CR-TTA, «Services pour l’énergie et le climat» a été sélectionné «parmi près de 1.000 projets soumis par les pays de la Méditerranée et du Moyen-Orient», selon le Conseil régional.
Ce projet permet la création de huit services locaux dédiés à l’énergie et au climat, au profit des différentes préfectures et provinces de la région du Nord. Il s’agit également de «mettre en place un réseau institutionnel structuré pour la coordination et la coopération», fait savoir la même source.
Ce projet permet à la région du Nord l’aménagement et la gestion des parcs naturels de ses préfectures et provinces, et ce en partenariat avec les secteurs gouvernementaux et les partenaires étrangers. Il prévoit ainsi de s’inspirer de l’expérience réussie de la région française de PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur) (en sa qualité de partenaire) dans la réalisation des services pour l’énergie et le climat.
Notons que les travaux de cette session extraordinaire ont été marqués par l’étude et l’approbation de plus d’une quinzaine de points à l’ordre du jour. Les conseillers régionaux ont adopté, entre autres, huit conventions de partenariat visant la réalisation de nouvelles infrastructures de base au profit du monde rural dans la région. Ce projet nécessite un montant global de 440 millions de dirhams, dont 180 millions seront financés par le CR-TTA. Cette assemblée a connu l’adoption du projet d’aménagement et l’élargissement des rives de l’Oued Martil pour 1,98 milliard de dirhams. Le Conseil régional s’engage à contribuer au financement de ce projet pour une enveloppe budgétaire de 183 millions de dirhams. Il s’agit également de l’adoption d’un projet de révision de la convention de la création des deux facultés pluridisciplinaires à Chefchaouen et Ouezzane, dont les dispositions avaient été approuvées initialement lors de la session du Conseil régional au titre du mois de mars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *