Société

Témoignages

• Au moins une fois par semaine, nous nous accordons une soirée rien que pour nous. Pas forcément un restaurant ou au ciné, mais plutôt un repli stratégique dans notre chambre, sans télé et sans enfants! Aussi, nous avons partagé la lecture d’un livre érotique avec deux grands bols de chocolat chaud et nous avons dévoilé nos fantasmes respectifs. Une autre fois, nous avons essayé de nous initier aux massages. Autant de petits moments qui recréent notre intimité effacée par la routine du quotidien et qui amènent joliment le brin de friponnerie nécessaire pour rallumer la flamme de notre amour vieux de onze années déjà!

• À peu de choses près, je peux vous dire, quand nous allons faire l’amour et dans quelles positions, tellement notre vie est programmée. Il y a tant de choses à gérer, et surtout les enfants. L’ordre est forcément nécessaire, je ne dis pas le contraire, mais pour nous, cela exclut toute fantaisie! Si bien qu’au bout du compte, faire l’amour est devenu une chose purement mécanique. Je décline de plus en plus ses avances, et je n’ai pas l’impression que cela déplaise vraiment à Saloua.

• Depuis que mon mari est au chômage et qu’il s’occupe des enfants à la maison toute la journée, il ne cesse de répéter qu’il est épuisé et qu’il n’a pas envie de moi. Alors, pour rétablir «l’ordre naturel» des choses, j’ai dû lui prouver que j’avais besoin de lui. Alors, j’ai essayé autant que possible d’organiser des petits tête-à-tête en confiant les enfants à ma mère pour une journée. Je suis assez ouverte d’esprit pour comprendre que mon mari doit de nouveau baigner dans une sphère de couple pour «oublier» sa qualité de papa et ce n’est qu’à partir de ce moment qu’il pourra goûter à nouveau au plaisir d’être aussi un amant. Alors, j’ai dû utiliser divers moyens pour que mon jules ait à nouveau envie de moi : dîner aux chandelles, bain à deux, lingerie coquine…

• Cela fait 7 ans que nous sommes mariés. Notre vie sexuelle m’a toujours comblé. Mais ces six derniers mois, je n’ai plus envie d’elle. Je la trouve toujours belle, je me sens amoureux, mais elle ne m’attire plus comme avant. Par contre, mon désir pour les autres femmes n’arrête pas de grandir et je ne veux pas aller voir ailleurs. Donc, je lui en ai parlé et nous avons décidé d’introduire une 3ème personne dans notre relation pour que je puisse assouvir mes fantasmes. Nous avons imaginé des scénarios érotiques où une femme fictive apparaît. Aussi, lors de mon dernier voyage en France, je me suis procuré un petit coffret, avec un CD où une voix féminine donne des instructions. C’est assez amusant et j’ai l’impression que ça redémarre entre nous.

• Après l’accouchement, mon épouse a complètement perdu sa libido. C’était très désagréable et notre couple a commencé à manquer de magie. Je peux comprendre que la libido de ma femme a baissé après l’accouchement. Elle accorde toute son attention et toute son énergie pour le bébé. S’y ajoute la fatigue des nuits parfois difficiles. Alors pour ne pas la perdre j’ai décidé de la séduire à nouveau en flattant sa féminité et en lui offrant des cadeaux. Je suis convaincu que l’appétit vient en mangeant !

Articles similaires

Société

Souveraineté sanitaire : L’OMS salue la Vision Royale

La directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la...

RégionsSociété

Assilah mise sur le mix balnéaire et culturel

La ville bénéficie, en plus de la réalisation de nouvelles peintures murales...

SociétéUne

Sous-performance des garçons en lecture

Les résultats d’une nouvelle étude de Policy Center for the New South...

SociétéUne

Tabagisme : Les produits alternatifs viendront-ils solutionner le problème à eux seuls ?

«Réduire les risques de tabagisme : les nouveaux paradigmes». Pour en débattre,...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux