Un ménage sur quatre au Maroc comprend au moins une personne en situation de handicap : Le nouveau plan santé et handicap 2022-2026 se prépare

Un ménage sur quatre au Maroc comprend au moins une personne en situation de handicap  : Le nouveau plan santé et handicap 2022-2026 se prépare

Le ministère de la santé, en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) prépare le nouveau plan d’action national sur la santé et le handicap 2022-2026.

Un appel à consultation a été lancé pour l’élaboration du projet du nouveau plan. Il est destiné à améliorer la santé des populations à besoins spécifiques et assurer un meilleur état de santé pour les personnes en situation de handicap (PSH). Pour cela, une évaluation analytique du plan national de la santé et le handicap 2015-2021 devra être réalisée en tenant compte de plusieurs éléments, à savoir: les déterminants sociaux de la santé et les besoins sanitaires des PSH; l’évaluation des besoins de ces personnes et l’offre de soins existants ainsi que les insuffisances pour atteindre les objectifs escomptés du plan 2015-2021. Ainsi, le nouveau plan national de la santé et le handicap (2022-2026) sera élaboré en tenant compte d’un état des lieux (diagnostic, études des besoins) ainsi que des activités à consolider pour assurer à ces personnes l’accès à des services de qualité basés sur l’approche droit.

Rappelons que le ministère de la santé avait alloué une enveloppe budgétaire de 747 millions DH pour le Plan d’action national relatif à la santé et le handicap 2015-2021 qui s’articule autour de 6 axes stratégiques, à savoir le renforcement des programmes et des actions de prévention et de dépistage précoce des pathologies à l’origine du handicap, l’amélioration de la prise en charge des besoins de ces personnes, le renforcement de la formation de base et la formation continue, le renforcement du cadre réglementaire et partenariat, la mobilisation sociale et lutte contre la stigmatisation, le suivi-évaluation et recherche. Ce plan avait pour objectif de prévenir le handicap et assurer l’accès de ces personnes à des services de santé promotionnels, préventifs, de prise en charge et de réadaptation, de proximité et de qualités basées sur une approche de droit. En termes de chiffres, la prévalence nationale du handicap au Maroc est de 6.8%, soit 2.264.672 personnes. Autrement dit, un ménage sur quatre comprend au moins une personne en situation de handicap (6.7% homme et 6,8% femmes), les enfants de moins de 15 ans représentent 1,8%. Il faut bien noter que ces dernières données disponibles remontent à 2014 dans le cadre de la 2ème enquête nationale sur le handicap.

Le handicap moteur est le plus répandu avec 50,20%, suivi par le handicap mental avec 25,1%. Le handicap visuel représente 23,8%. Par ailleurs, 34,1% des personnes en situation de handicap bénéficient d’un régime d’assurance-maladie dont 60,8% possèdent la carte Ramed, 15,4% sont des adhérents à la CNSS et 12,7% sont adhérents à la CNOPS. Il faut aussi signaler que 60,8% des personnes en situation de handicap ont des difficultés d’accès aux soins dont 62,9% par manque de moyens financiers. Aussi, une personne en situation de handicap sur trois (31,4%) nécessitant une aide technique dans sa vie quotidienne dispose de l’aide dont elle a besoin, dont 53,3% y ont eu accès par leurs propres moyens alors que pour 10,2% des cas seulement, cette aide technique a été financée par une assurance ou une mutuelle.

Notons également que 33,7% de cette catégorie de la population est âgée de 60 ans et plus, ce qui rend cette tranche d’âge de la population plus vulnérable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *