970x250

Un projet innovant pour renforcer le système d’arrosage des espaces verts

Un projet innovant pour renforcer le système d’arrosage des espaces verts

Réutilisation des eaux usées traitées à Tétouan

Les techniques de valorisation des eaux usées épurées de la station Tamuda Bay permettent de desservir Tétouan, Martil, M’diq et Fnideq, aidant ainsi à faire face au stress hydrique que connaît la région, particulièrement en période estivale. C’est du moins ce qui ressort d’une visite organisée par Amendis, mercredi 15 juin, au profit des représentants des médias aux différents chantiers menés par Amendis Tétouan. «Amendis a toujours placé les enjeux environnementaux et sociétaux au cœur de sa raison d’être. Ainsi nous avons lancé plusieurs chantiers durant ces dernières années pour répondre à la problématique du stress hydrique que connaît la région du Nord, parmi lesquels je cite la station Tamuda Bay et les différentes infrastructures associées pour permettre l’extension des réseaux de réutilisation des eaux usées traitées REUSE», a fait savoir Mohamed Tellal, directeur Eau et assainissement au sein d’Amendis Tanger.

Selon les responsables de la filiale de Veolia, la réutilisation des eaux usées, via un processus de recyclage et de traitement, permet de moins puiser dans les nappes et autres sources d’eau naturelles et d’optimiser le cycle d’utilisation des eaux. «Cette stratégie s’inscrit pleinement dans une logique d’économie circulaire, de transformation écologique et notre raison d’être visant la préservation et la protection de la ressource en eau», a expliqué Rachid Omari, directeur opérationnel au sein d’Amendis Tétouan, avant d’ajouter que cette stratégie permet ainsi de réduire concrètement la pression sur la ressource en eau, notamment «en période estivale où la population augmente considérablement à Tétouan, vu le caractère touristique de la ville et où les besoins en eau potable sont accrus».

Véritable usine de valorisation des eaux usées traitées

Située à la commune rurale Alienne, à 15 km de Tétouan, la STEP Tamuda Bay est considérée comme une véritable usine de valorisation des eaux usées traitées. D’une capacité de traitement de plus de 30.000 m3 par jour, cette station est «un projet de développement durable à forte valeur ajoutée dont la mise en service par Amendis, filiale de Veolia, permet de renforcer le système d’arrosage des espaces verts publics à Tétouan et l’axe côtier entre M’diq et Fnideq, les golfs et les complexes touristiques et aide ainsi à mobiliser une ressource en eau supplémentaire, non conventionnelle et à protéger les milieux récepteurs», selon les organisateurs.
Notons que le programme de réutilisation des eaux usées, qui est le fruit de deux conventions conclues entre les parties prenantes, est réparti en trois phases de réalisation, dont la première a fait l’objet de la mise en place des réseaux de distribution des eaux épurées pour arroser plus de 171 hectares des espaces verts tout au long de l’axe côtier entre M’diq et Fnideq, les golfs et les complexes touristiques. La seconde phase consiste en la réalisation de plusieurs stations et réservoirs avec une capacité totale de 12.000 m3 par jour. D’un coût global de 53 millions de dirhams, ces projets ont permis d’augmenter la capacité de stockage et d’exploitation de la REUSE. La troisième phase consiste en l’extension du réseau de distribution de 20,3 km pour l’arrosage des espaces verts publics de Tétouan, allant du rond-point Mallienne jusqu’à Seddina, sur une superficie de 40 hectares.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.