Une campagne nationale sur les méfaits du tabagisme

Une campagne nationale sur les méfaits du tabagisme

Près de 36% de la population est exposée au tabagisme passif dans les lieux publics

Le ministère de la santé lance du 31 mai au 30 juin la campagne nationale de sensibilisation aux méfaits du tabagisme à l’occasion de la journée mondiale sans tabac. Cette opération est destinée à sensibiliser la population aux dangers du tabagisme et aux avantages du sevrage tabagique, en particulier pendant la pandémie de Covid-19. Dans le cadre de cette opération, le département de la santé fait de toutes ses structures de soins et ses structures administratives des espaces sans tabac, et ce en vue de renforcer la lutte contre ce fléau. Le tabagisme constitue un véritable problème de santé publique. Selon les chiffres du ministère de la santé, la prévalence du tabagisme au Maroc est de 13,4% chez les adultes âgés de plus de 18 ans, dont 26,9% des hommes et 0,4% des femmes. Ces données figurent dans l’enquête épidémiologique de prévalence des facteurs de risque des maladies non transmissibles qui s’était déroulée du 1er février 2017 au 31 mars 2018. Les prévalences les plus élevées concernaient les tranches d’âge de 30-44 ans et 45-59 ans, avec respectivement 15,4 et 15,2%. Concernant le tabac fumé (à savoir l‘utilisation des cigarettes, du cigare, de la chicha…,), la prévalence était de 11,7).

Elle est très faible chez les femmes (0,3%) que chez les hommes (23,4%). La plupart des fumeurs actuels du tabac fumé étaient des fumeurs quotidiens. L’âge moyen de début de consommation de tabac était de 19 ans (18,9 ans pour les hommes contre 23,4 ans pour les femmes). L’enquête précise que le nombre moyen total de cigarettes utilisées par les fumeurs quotidiens était de 13,2 cigarettes par jour. Par contre, la quantité moyenne de tabac utilisée chez les femmes qui fument quotidiennement n’a pas été rapportée en raison de la faible prévalence du tabagisme chez le sexe féminin. Par ailleurs, chez les élèves âgés de 13 à 15 ans, la prévalence est de 6%. Il est à noter qu’ environ 35,6% de la population est exposée au tabagisme passif dans les lieux publics et professionnels. Le ministère de la santé rappelle que l’arrêt du tabac est très bénéfique pour la santé même après l’apparition de pathologies qui lui sont liées.

Ce bénéfice est d’autant plus grand que l’arrêt est plus précoce. Dans le monde, la consommation du tabac tue environ 8 millions de personnes par an dont environ 1,2 million sont des individus exposés au tabagisme passif.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *