Une femme à la tête de la Faculté de médecine de Laâyoune

Une femme à la tête de la Faculté de médecine de Laâyoune

Elle ouvrira ses portes en septembre prochain

100 étudiants de Laâyoune, Tan-Tan, Sidi Ifni, Tarfaya, Guelmim, Aousserd, Oued Eddahab, Es-Semara, Boujdour et Assa-Zag ont déjà été sélectionnés pour intégrer la Faculté de médecine de Laâyoune

Fatima Zahra Hafdi Alaoui a été nommée récemment doyenne de la Faculté de médecine et de pharmacie à Laâyoune -Université Ibn Zohr Agadir- qui accueillera ses premiers étudiants en septembre prochain.
Professeur en médecine, spécialisée dans les maladies auto-immunes, uvéites, rhumatismes inflammatoires, biothérapies, Fatima Zahra Hafdi Alaoui accumule une importante expérience depuis trois décennies, et elle a occupé plusieurs postes de responsabilité dont chef de département 2013-2017, responsable DU nutrition à l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé, et responsable DU télémédecine Université Hassan II 2020-2021.

En effet, 100 étudiants de Laâyoune, Tan-Tan, Sidi Ifni, Tarfaya, Guelmim, Aousserd, Oued Eddahab, Es-Semara, Boujdour et Assa-Zag ont déjà été sélectionnés pour intégrer la Faculté de médecine de Laâyoune qui ouvrira officiellement ses portes le mois de septembre prochain.
Cet établissement universitaire, érigé sur une superficie de 10 ha, s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Maroc de former 3.300 médecins par an, pour doubler la densité médicale et passer de 6 à 10 médecins pour 10.000 habitants. Il est doté notamment de centres de formation contenant un amphithéâtre de 400 places, trois salles de 50 places, deux salles de soutenance, deux salles de thèse, quatre salles de séminaire et quatre salles de réunion.

Il comprend également des départements d’enseignement, qui regroupent deux salles de thèse, quatre salles de séminaire et quatre salles de réunions, ainsi que des laboratoires spécialisés, des centres de recherche, quatre amphithéâtres de 300 places, 6 salles de cours de 60 places et dix salles de travaux dirigés.
Cette Faculté est l’un des chantiers emblématiques du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, lancé en 2015 par SM le Roi Mohammed VI pour des investissements de plus de 77 milliards DH. L’implantation de cette Faculté à Laâyoune vient pour renforcer l’effectif des médecins au niveau des provinces du Sud, étant donné que la formation des médecins au niveau de la région renforcera la recherche scientifique, et répondra aux besoins croissants de la population en matière médicale. Elle contribuera aussi à l’atténuation du déficit sanitaire ressenti au niveau des régions desservies.

Pour rappel, les travaux avancent à un rythme soutenu au niveau du Centre hospitalier universitaire en cours de construction dans la même ville pour un coût estimé à 1,2 milliard de dirhams. Ce projet qui fait partie des projets inscrits dans le modèle de développement des provinces du Sud du Royaume évitera à la population locale de se déplacer vers les régions du nord du Royaume pour se soigner.
L’établissement de troisième niveau, qui sera doté d’une capacité de 500 lits, sera un pôle médical qui servira la population des trois régions du sud du Royaume, à savoir Laâyoune-Sakia El Hamra, Dakhla-Oued Eddahab et Guelmim-Oued Noun.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *