Une solution signée Qualcomm: Eviter à tout prix la mortalité maternelle

Une solution signée Qualcomm: Eviter à tout prix la mortalité maternelle

90% de tous les décès maternels surviennent dans les pays en développement et le taux est plus élevé chez les femmes vivant dans les zones rurales et dans les communautés les plus pauvres.

Consciente de ce constat alarmant, la société américaine Qualcomm a mené, à partir de septembre 2013, un projet «Mobile Ultrasound Patrol» dans trois villages marocains et dévoilé ses résultats, lundi, 23 juin 2014, à Rabat. A travers ce projet, Qualcomm offre la solution Wireless Reach consistant à détecter, via des ultrasons, les anomalies placentaires au cours de la grossesse pour traiter, voire éviter les principales causes de mortalité maternelle.

Pour mener ces diagnostics à Oulmès, Boulemane et Ribat El Kheir, les initiateurs ont utilisé les écographies portables, les smartphones et les phablets 3G compatibles, le logiciel de diagnostic à distance et la connexion 3G. Les images ont été capturées sur le système d’échographie portable «M-turbo» SonoSite puis transmises sans fil via Wifi grâce à une clé d’accès aux smartphones Sony Xperia grâce à une application de chiffrement Trice imagerie DICOM préinstallée. Ensuite, elles ont été transmises de l’appareil via le réseau mobile 3G au cloud de la plate-forme de gestion d’images de la société.

Les spécialistes dans les cliniques de l’hôpital à Casablanca et à Fès au Maroc et à Paris en France ont, pour leur part, utilisé des appareils mobiles tels que les phablettes pour accéder au système, examiner les images et remplir les rapports. Les travailleurs locaux de la santé ont pu utiliser leurs appareils pour accéder au système et collaborer avec les médecins à distance. Ainsi, les médecins des deux groupes pouvaient revoir les images sur un appareil sans fil, collaborer, laisser des commentaires et localiser les domaines d’intérêt sur les images. Les données ont été transmises dans leur forme originale et donc il n’y a pas eu de dégradation de la qualité d’image.

Dans le cadre de ce système, les utilisateurs peuvent également choisir d’envoyer des données sous forme anonyme à inclure dans les éléments d’identification des patients. Les résultats de l’essai au Maroc ont démontré le potentiel de l’utilisation des solutions mobiles de santé (mHealth) dans les soins maternels. Ainsi, 575 examens ont été transmis sans fil aux cliniciens, 94 examens ont dévoilé des grossesses à risque éventuel, 158 patients ont été signalés pour un deuxième avis. Aussi, l’utilisation des technologies sans fil avancées permet la réduction du temps du diagnostic ou de la seconde opinion de deux semaines à moins d’une journée, la réduction du coût de l’échographie de 80 dollars à 2 dollars par patient, la réduction du temps de la livraison des données médicales pour examen de quatre jours à deux secondes.

Comme elle permet la réduction du temps d’attente du patient pour recevoir un avis médical de deux semaines à moins de 24 heures, l’augmentation des compétences des praticiens médicaux locaux en matière d’envoi d’images échographiques à des fins de diagnostic de 20% à 92%. Les médecins participants ont également signalé une augmentation du nombre de patients recherchant des soins dans les maisons de santé après l’essai.

Le nombre d’accouchements dans ces établissements a augmenté, ce qui est une étape importante dans la réduction du nombre des accouchements à domicile dangereux. Tout comme Shawn Covell, vice-présidente des affaires gouvernementales chez Qualcomm, Asa Nordgren, PDG de Trice Imaging, partenaire du projet parmi d’autres, s’est félicitée du projet. «Les résultats obtenus de cette collaboration sont au-delà de ce que nous espérions.

Ce projet prouve que la nouvelle technologie peut fournir de la haute qualité à prix abordable et des services de soins de santé en temps opportun, dans des circonstances très difficiles et à des personnes qui n’auraient normalement pas accès à des soins de qualité», a ajouté Mme Nordgren. Il reste que le projet soit le bienvenu par les autorités marocaines. A bon entendeur salut !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *