970x250

Une stratégie d’exploitation et de gestion de la Vallée des oiseaux d’Agadir dans le pipe

Une stratégie d’exploitation et de gestion de la Vallée  des oiseaux d’Agadir dans le pipe

Lancée par la Société de Développement Touristique Souss Massa

La Société de développement touristique Souss-Massa (SDR) commanditera le 29 septembre prochain une nouvelle étude portant sur la stratégie d’exploitation et de gestion de la Vallée des oiseaux d’Agadir, région Souss-Massa, et ce pour une estimation totale d’un million de dirhams .
Dans les détails, les parcs animaliers et botaniques sont des infrastructures de développement socio-économique d’une ville, voire d’une région. Ils offrent plusieurs emplois directs et indirects et contribuent efficacement à l’attractivité sur le territoire, tant vis-à-vis de la population locale que des visiteurs et contribuent à l’animation de la ville et de la région.
Au-delà d’être des espaces de loisirs pour les visiteurs, les parcs animaliers sont également des espaces nécessairement dédiés à la conservation et la reproduction des espèces, à la préservation des milieux naturels, à l’animation pédagogique, à l’éducation à l’environnement et à la recherche scientifique.

La Vallée des oiseaux est un projet de rénovation d’un parc zoologique à dominante ornithologique à Agadir dont l’aménagement a été inscrit dans le cadre du programme de développement urbain d’Agadir 2020-2024 lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en février 2020.
Le concept architectural, paysagiste et zoologique de l’aménagement de la Vallée des oiseaux est axé sur le concept de la zoo-immersion, une technique conceptuelle qui allie paysagisme et zootechnie, qui entend plonger le visiteur dans un environnement atypique et enveloppant et ceci suivant 4 aires géographiques représentant l’Afrique, l’Asie, l’Amérique du Sud et l’Australie.
La Vallée des oiseaux est située dans le centre touristique de la station balnéaire sur une superficie de près de trois hectares (75 mètres de largeur et 440 mètres de longueur). Elle est bordée à l’ouest par le boulevard du 20 Août et à l’Est par l’avenue Hassan II. Elle est dotée de 2 entrées opposées, l’une côté corniche et l’autre côté ville. A leurs deux niveaux, on retrouve des restaurants introductifs et une grande esplanade.

En effet, la vallée a été ouverte au public en mai 1989 et comptait plus de 500 espèces d’oiseaux et près d’une cinquantaine d’autres animaux de différents continents. Malheureusement, au fil des années les composantes de ce site se sont dégradées : gestion, animaux, points de vente (cafés Kiosque Tabacs/ Journaux, boutique souvenirs, tabacs journaux délabrés…).
Le nouveau projet conçu comprend deux entrées : coté ville et corniche et deux cafés, quatre lacs/cascades, deux grandes volières africaine et américaine, et un bâtiment technique (900 m²).

La nouvelle étude en projet permettra de se dôter d’un business plan (à l’horizon de 5 ans), et qui proposera un modèle organisationnel cible de la gestion/exploitation de la Vallée des oiseaux en prenant soin de détailler chacune des fonctions de l’entité de gestion notamment celles spécifiques au site : le bien-être animal, la conservation, la pédagogie, la recherche scientifique, l’exploitation des espaces commerciaux. Et représentera une feuille de route synthétique récapitulant les grands chantiers à mettre en œuvre, avec des indications permettant de visualiser les jalons clés ainsi que le chemin critique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *