970x250

Universités publiques : Un effectif global de 1.061.256 étudiants et seulement 15.830 enseignants permanents

Universités publiques : Un effectif global de 1.061.256 étudiants et seulement 15.830 enseignants permanents

Plus de 290.000 nouveaux inscrits au titre de l’année 2021-2022

Les universités publiques à accès ouvert ont toujours la cote au Maroc. Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, l’effectif des nouveaux inscrits dans ces établissements s’est établi à 257.882 au titre de l’année universitaire 2021-2022. Pour les établissements à accès régulé, le nombre des nouveaux inscrits s’est chiffré à seulement 32.756. Ainsi, l’effectif global des nouveaux inscrits s’est élevé à 290.638. Signalons que le nombre total des étudiants dans les universités publiques a atteint 1.061.256 au titre de l’année 2021-2022 contre 989.899 en 2020-2021. Dans les établissements à accès ouvert, leur nombre s’est établi à 923.723 en 2021-2022 et 137.533 pour les établissements à accès régulé.

Rappelons que leur nombre s’était établi à 858.502 en 2020-2021 et à 131.397 pour les établissements à accès régulé. Par ailleurs, l’effectif global des étudiants en cycle normal est de 968.458. Leur nombre est de 52.380 pour le cycle Master. Quant au nombre d’étudiants inscrits en doctorat, ceux-ci se sont chiffrés à 40.418. Concernant les formations professionnalisantes, on relève 21.426 étudiants inscrits en licence professionnelle et 146.680 inscrits en filière professionnalisante. Parmi les universités qui comptent le plus grand nombre de nouveaux inscrits, l’Université Hassan II à Casablanca arrive en tête avec 42.758 nouveaux inscrits. En seconde position, on retrouve l’Université Ibn Zohr à Agadir avec 38.884 nouveaux inscrits. Viennent ensuite l’Université Cadi Ayyad à Marrakech (35.767 nouveaux inscrits), l’Université Abdelmalek Essâdi à Tétouan (28.906), l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah à Fès (26.571), l’Université Mohammed V à Rabat (23.601), l’Université Ibn Tofail à Kénitra (21.228), l’Université Moulay Ismail à Meknès (20.820).

Pénurie d’enseignants
Le secteur est toujours confronté à un manque crucial d’enseignants. Selon les statistiques du ministère, le nombre des enseignants permanents dans les universités publiques s’est élevé à 15.830 contre 15.325 en 2020-2021. Parmi les 15.830 enseignants, on relève 8.975 dans les établissements à accès ouvert, 6.725 dans les établissements à accès régulé et 130 dans les Instituts de recherche scientifique. Sans grande surprise, l’Université Mohammed V regroupe toujours le plus grand nombre d’enseignants (2.512). Viennent ensuite l’Université Hassan II (2.325), Sidi Mohammed Ben Abdellah (1.748), Cadi Ayyad (1.680), Ibn Zohr (1.460), Abdelmalek Essaadi (1.299), Moulay Ismail (1.112).

Une capacité d’accueil globale de 548.076 places
La capacité d’accueil globale en termes de places physiques dans les universités marocaines est de 548.076 dont 360.563 places pour les établissements à accès ouvert et 187.513 pour les établissements à accès régulé. A noter que l’année précédente, cette capacité était de 521.187 places dont 349.184 pour les établissements à accès ouvert et 172.003 pour les établissements à accès régulé. Parmi les universités qui ont les plus grandes capacités d’accueil figure en tête l’Université Ibn Zohr d’Agadir avec une capacité de 80.675 places. On retrouve ensuite l’Université Hassan II de Casablanca (69.885 places), l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah (60.962), l’Université Mohammed V (58.488), Cadi Ayyad de Marrakech (48.158,), Moulay Ismail (45 598). Enfin, il est à noter que le nombre global d’établissements s’élève à 160 au niveau national dont 70 à accès ouvert, 87 à accès régulé et 3 instituts de recherche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.