Voici les secteurs qui ont enregistré les plus fortes baisses en 2020

Voici les secteurs qui ont enregistré les plus fortes baisses en 2020

Les entreprises du secteur privé, tous secteurs confondus, ont connu une diminution importante de leurs effectifs déclarés, au deuxième trimestre 2020 en glissement annuel.

Selon les données de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), les entreprises des secteurs de l’«hébergement et restauration » ont enregistré les baisses les plus importantes des effectifs déclarés en raison des arrêts temporaires ou définitifs. On relève une baisse de 67,6%, soit une diminution de 86.094 des effectifs. Les entreprises des secteurs de l’«industrie manufacturière», de la «construction» et du «commerce, réparation d’automobiles et motocycles» ont également enregistré des baisses importantes, 15,5%, 18,9% et 11,9%, respectivement. Pour ce qui est des actes d’affiliation à la CNSS, les baisses les plus importantes ont été enregistrées au plan régional, au niveau de Drâa-Tafilalet (56%), suivie de Marrakech- Safi (53%), Rabat-Salé-Kénitra (49%) et Casablanca-Settat (47%). Au niveau des effectifs, les baisses les plus importantes ont concerné les entreprises dont l’effectif est compris entre 0 et 10 employés avec 53,5%. Les entreprises disposant de plus de 500 employés ont connu une baisse de 8,2%.

Au niveau sectoriel, l’«hébergement et restauration», les «activités de services administratifs et de soutien» et la «construction» ont enregistré respectivement des baisses de 87,2%, 61,9% et 56,6%. S’agissant des emplois déclarés, les baisses les plus importantes ont été enregistrées au niveau de la région de Drâa-Tafilalet (51%), suivie de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (47%), de Casablanca- Settat (33,2%) et de Rabat-Salé-Kénitra (27,8%). Les entreprises dont l’effectif est compris entre 0 et 10 employés ont été les plus touchées avec une baisse de 57,4% des emplois déclarés. Viennent ensuite les entreprises disposant de plus de 500 employés avec une baisse de 23,6%. S’agissant des secteurs d’activités, l’«hébergement et restauration», l’«industrie manufacturière» et la «construction» ont enregistré des baisses des emplois déclarés respectivement de 77%, 51% et 50,5%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *