Prendre soin de son véhicule

Prendre soin de son véhicule

La santé d’une voiture se rapporte généralement à l’état de l’ensemble de ses composantes. En premier lieu, son moteur. Celui-ci nécessite, encore faut-il le rappeler, un lavage régulier : c’est la vidange. Théoriquement, les constructeurs automobiles préconisent la vidange complète du circuit et le remplacement du liquide tous les 2 ans ou 60.000 Km. Plus concrètement, une vidange s’effectue en moyenne en fonctionnement normal : pour une huile minérale à 10.000 km, pour une huile synthétique à 15.000 km. Les garagistes confirmés recommandent d’effectuer au moins une vidange par an quel que soit le Kilométrage parcouru. Pour tous les diesels, la périodicité recommandée est de 7.500km. Pour les voitures utilisées dans des conditions difficiles, la périodicité de vidange à 5.000km est vivement recommandée. Une fois la vidange accomplie dans les temps, une veille particulière s’impose du côté des bougies. A ce niveau, chaque constructeur préconise pour chaque modèle une référence de bougie bien précise. Il est impératif de respecter cette consigne. En outre, il ne faut pas installer une bougie à culot long dans une culasse prévue pour un culot court. L’inverse est aussi vraie. Ensuite, il faut respecter l’écartement des électrodes recommandé par les constructeurs. Enfin, ne pas trop serrer les bougies dans leurs filetages. Une évidence à noter: le vieillissement de la bougie est inéluctable. Son remplacement doit être prévu tous les 15.000 à 30.000 Km. Ce qui nous conduit à voir du côté de la batterie. Celle-ci constitue en effet une pièce essentielle qui permet le démarrage du véhicule. Sa taille est proportionnelle au démarreur et aux consommateurs installés sur la voiture. Les batteries modernes ne nécessitent pas d’entretien. Parfaitement isolées, elles ne permettent pas l’évaporation de l’eau. Si le niveau de cete dernière n’est pas bon, c’est que la batterie est déchargée ou tout simplement endommagée. Sachez enfin que l’eau du robinet ne pose pas de problème a court terme. Mais, à long terme, celle-ci provoque un dépôt de calcaire sur les plaques et détruit l’accumulateur. Autre élément essentiel à vérifier, les freins. Pou savoir si ces derniers sont en bon état, vérifier le niveau de liquides de freins. S’il n’est pas suffisant, il est possible que les garnitures soient usées, le liquide manquant compense ainsi l’usure. Dans ce cas, inutile de rajouter du liquide. Mais, il se peut qu’il s’agisse bien d’une fuite. Dans ce cas, il faut ajouter du liquide et surtout ramener votre voiture chez un garagiste pour la réparer. Prolongement naturel des freins, les pneus. Un contrôle régulier des pneumatiques de la voiture s’impose. En gros, il faut savoir qu’un pneu s’use plus vite, si la pression de gonflage n’est pas conforme, si la charge maximum est dépassée, si les amortisseurs sont fatigues ou encore si l’équilibrage n’est pas correct. Même chose pour l’amortisseur, qui lui aussi, s’use inévitablement avec le temps. En général, les conducteurs négligent cet aspect, avant de découvrir subitement un comportement inhabituel de la voiture. Les spécialistes recommandent de faire vérifier la suspension tous les 20.000 km ou tous les ans et de changer les amortisseurs tous les 50.000 km.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *