Sports

Beach-volley : Un sport chinois

Si les bastions habituels du beach restent l’Amérique du sud, la côte ouest nord-américaine et certains pays d’Europe comme la Suisse et l’Allemagne, les spécialistes parient sur un fort développement en Asie grâce à la publicité fournie par les prochains Jeux d’été.
En outre le beach-volley bénéficie en Chine d’un terrain fortement favorable avec la réussite du volley-ball en salle dont les Chinoises sont championnes olympiques en titre.
"Le beach-volley est un sport relativement jeune en Chine mais la Fédération chinoise s’investit et nous sommes sur la bonne voie, notamment chez les femmes qui sont très compétitives", explique l’Italien Angelo Squeo, coordinateur du beach-volley à la Fédération internationale (FIVB).
"La Chine n’a pas la culture du beach mais elle n’est pas obnubilée par le football comme certains pays d’Europe et le potentiel humain est énorme. Beaucoup de talents pourraient faire la transition depuis la salle. Les diffuseurs télé sont très intéressés eux aussi", poursuit-il.
Avec deux paires qualifiées aux JO-2004, autant classées parmi les cinq premiers des Mondiaux-2005 en juin à Berlin et quatre paires figurant dans les quarante premières du dernier classement World Tour (le circuit professionnel), le beach féminin chinois semble bien supporter l’anonymat. Associées depuis 2001, Tian Jia et Wang Fei se hissent depuis régulièrement dans les derniers carrés des étapes du World Tour. Les deux jeunes femmes, militaires dans le civil, ont même remporté la médaille de bronze des derniers Mondiaux. "Le beach peut devenir un grand sport dans notre pays, même si nous avons pris du retard chez les hommes. Environ trois cents personnes le pratiquent régulièrement, ce qui est très peu par rapport au nombre d’habitants", note Guo Xinkun, un des entraîneurs chinois.
Fidèle au précepte d’un proverbe chinois qui dit en substance «Tu ne peux être le meilleur si tu n’observes pas ce qui se passe en dehors de chez toi», Guo Xinkun prévient que ses meilleurs éléments devront arpenter autant que possible le circuit international s’ils veulent réussir à domicile en 2008.
A Pékin, l’épreuve de beach-volley ne se tiendra pas sur la célèbre Place Tian’anmen contrairement au souhait originel de la FIVB, mais à Chaoyang Park, un complexe de loisirs situé dans le nord-est de la capitale chinoise. Reste à savoir si les tenants de la culture beach, c’est-à-dire sable fin, dance music à pleins tubes et corps bronzés en maillots, ne vont pas provoquer un choc des civilisations au pays des arts de pinceaux.
"Des épreuves de beach ont lieu tous les ans en Chine, notamment à Shanghai. Au début, les gens étaient un peu surpris par le spectacle mais avec le développement économique et une population qui voyage de plus en plus à l’étranger, ça ne choque plus", rassure Xue Gang, un entraîneur chinois.
"A Athènes nous avons été très critiqués à cause de la présence de danseuses pendant les arrêts de jeu. Mais elles ont eu un succès phénoménal auprès du public et des médias", défend Angelo Squeo.

Elodie Paterne (AFP)

Articles similaires

Sports

Marrakech abrite les Championnats d’Afrique de pétanque

Le Maroc organise pour la dixième fois le Championnat d’Afrique de pétanque...

Sports

Compétitions européennes des clubs: Les Lions de l’Atlas présents en force

Les finales des compétitions européennes des clubs sont marquées cette année par...

Sports

Toni Kroos mettra fin à sa carrière après l’Euro-2024

En fin de contrat avec le Real Madrid, l’emblématique milieu de terrain...

Sports

Rashford et Henderson écartés de l’équipe d’Angleterre

Marcus Rashford et Jordan Henderson ont été écartés de la pré-liste des...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux