Belle démonstration de l’équipe nationale face à l’Ouganda

Belle démonstration de l’équipe nationale face à l’Ouganda

Elle retrouvera en quarts de finale soit la Guinée, la Zambie ou la Tanzanie

La sélection marocaine des joueurs locaux s’est qualifiée pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de football, qui se tient au Cameroun, en battant mardi au stade de la Réunification à Douala l’équipe de l’Ouganda par 5 buts à 2, en match comptant pour la 3è journée du groupe C. Les Marocains, qui ont livré une image terne lors de leurs deux précédentes sorties, ont entamé le match tambour battant afin de valider leur ticket pour le prochain tour.
Dès la 7è minute, après un coup franc exécuté par Omar Namsaoui, les Lions de l’Atlas étaient à deux doigts d’ouvrir la marque, mais le gardien Charles Lukwago parvient à mettre le cuir en corner.
A la 13è minute, suite à une passe en profondeur de Soufiane Rahimi, Ayoub El Kaabi rate son face-à-face avec le gardien, qui intervient au bon moment.
Et contre le cours du jeu, Ibrahim Orit profite d’un cafouillage dans la défense marocaine pour ouvrir la marque en faveur de l’Ouganda (26è) et marquer le premier but contre les nationaux dans cette édition.
Le but a donné un réel espoir aux Ougandais qui voyaient la qualification à leur portée et commençaient à inquiéter de plus en plus la défense marocaine. Ils ont ainsi opté pour un haut pressing afin de tuer dans l’œuf les offensives marocaines, mais dans les derniers souffles de la rencontre l’arbitre siffle un penalty en faveur des Lions de l’Atlas après une faute de main de Mustiafa Mujuzi dans la surface de réparation.
Ayoub El Kaabi, meilleur buteur de la précédente édition, égalise pour les hommes de Lhoucine Ammouta (45+4è), qui rentrent dans les vestiaires avec un ascendant psychologique.
Le but égalisateur a mis en orbite l’équipe nationale qui s’est libérée de la pression et s’est montrée plus déterminée à prendre les choses en main.
Suite à un décalage côté droit, Adam Ennafati réussit un centre en retrait en direction de Soufiane Rahimi qui double la mise pour l’équipe nationale (51è). A la 64è minute, Ayoub El Kaabi a failli inscrire son deuxième but, après un deuxième face-à-face avec le gardien, mais ne réussit pas à chasser le signe indien.
L’entrée de Abdelilah El Hafidi à la 60è minute a changé diamétralement le match, d’autant plus que le milieu de terrain marocain est devenu plus dynamique et vivace.
Le même Ayoub El Kaabi se retrouve une troisième fois seul devant le portier ougandais mais le gardien a été bien en place. Le ballon est mal négocié par la défense et Hamza Moussaoui en profite pour marquer le 3è but (71è).
A dix minutes de la fin du temps réglementaire, un centre de Hamza Moussaoui pour Ayoub El Kaabi bondit devant Soufiane Rahimi qui marque le 4è but marocain.
D’un coup franc superbement exécuté, Saidi Kyeyune a donné une lueur d’espoir à ses coéquipiers en marquant le 2è but des Ougandais à 6 minutes de la fin du temps réglementaire. Or, dans le temps additionnel (90+2è), El Hafidi marque le cinquième but des nationaux après avoir réussi un exploit individuel et dribblé la défense ougandaise.
Le Maroc termine ainsi en tête de sa poule avec 7 points, obtenus en deux victoires et un nul. Il est suivi du Rwanda (5 pts), qui a validé son billet pour le prochain tour aux dépens du Togo (3-2).
En quarts de finale, la sélection nationale retrouvera l’équipe classée deuxième du groupe D, qui comprend la Guinée (1er/4 pts), la Zambie (2è/4 pts), la Tanzanie (3è/3 pts) et la Namibie (4è/ 0 pt).

Ammouta : L’équipe nationale a livré son «meilleur match» du tournoi


 

L’entraîneur de l’équipe nationale des joueurs locaux, Lhoucine Ammouta, a indiqué que ses joueurs, qui se sont largement imposés (5-2) face à l’Ouganda, ont livré leur «meilleur match» depuis le début du Championnat.
«Les joueurs ont livré leur meilleur match depuis le début de ce tournoi, tant en ce qui concerne le résultat que la prestation. La rencontre a été difficile pour les deux équipes», s’est félicité Ammouta, dans une déclaration à la presse à l’issue de la qualification du Maroc aux quarts de finale de la compétition. «Nous avons créé quatre occasions de but lors du premier quart d’heure, mais l’efficacité devant les buts a fait défaut», a-t-il expliqué, soulignant que «le premier but ougandais, inscrit contre le cours du jeu, ne nous a pas perturbés, car nous avons réussi à égaliser au meilleur moment».
«Lors de la seconde mi-temps, a-t-il poursuivi, la concentration et l’efficacité des joueurs ont été au rendez-vous et nous avons réussi à marquer quatre buts», notant que «le match contre l’Ouganda sera une référence pour nous».
Ce résultat allégera indubitablement la pression sur les joueurs qui vont se redonner confiance, a-t-il affirmé, relevant que l’équipe est déterminée à conserver son titre glané à Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *