Botola Pro D1 : Le classico AS-FAR-Wydad à l’affiche de la 22ème journée

Botola Pro D1 : Le classico AS-FAR-Wydad à l’affiche de la 22ème journée

Il est de ces rencontres qui captent à elles seules toutes les attentions.

Ce soir, seulement deux matchs sont au programme de la 22ème journée de la Botola Pro D1, mais elles possèdent tous les ingrédients d’affiches à ne pas manquer.
Et c’est sans doute le classico opposant l’AS FAR au Wydad et se tenant à Rabat qui volera la vedette. Une rencontre dont le résultat pourrait perturber le classement général. Les militaires calent en ce moment avec quatre nuls de suite. Par contre, les Rouges auront tout vu depuis la reprise : un score de parité avec le Mouloudia Oujda, une défaite contre la Renaissance sportive de Berkane et une victoire aux dépens de l’Olympic de Khouribga. S’ils veulent toujours prétendre au titre, ils ne doivent plus rater le coche.
Le coach espagnol Juan Carlos Garrido devrait toutefois composer avec certaines absences dues essentiellement à la Covid-19 qui avait frappé de plein fouet la formation casablancaise. Quatre joueurs se sont déjà rétablis et ont rejoint les entraînements. Il s’agit de Smail El Haddad, Badie Aouk, Brahim Najmeddine et Aymane Hassouni. En revanche, le capitaine Ibrahim Nekkache poursuit le traitement conformément au protocole sanitaire mis en place par le ministère de la santé et son état est jugé stable.
S’agissant des locaux, ils ambitionnent de grimper davantage dans le classement général et améliorer ainsi leur 6ème position. Avec le retour de Hamza Moujahid et Imad Errahouli qui se sont remis de leurs blessures, l’AS FAR sera au complet pour chasser le signe indien et remporter la première victoire après une série de sept matchs sans le moindre succès.
A 20h00, un autre duel ne manquera pas d’attiser l’intérêt. Le Raja croisera le fer avec le Rapide Club Oued Zem au complexe Mohammed V. Lors du match aller, les deux protagonistes s’étaient quittés sur un score vierge. C’est dire toute la difficulté que peuvent représenter les visiteurs qui ont déjà battu cette saison des formations telles que le Hassania Agadir, le Moghreb de Tétouan et l’Olympic de Safi pour ne citer que ceux-là.
Le Raja, après la défaite inattendue lors de la précédente journée face à l’Ittihad de Tanger, va mettre les bouchées doubles pour éviter de nouvelles surprises. Leader avec 45 unités, un nouveau faux pas pourrait lui coûter cher et attiser la convoitise des poursuivants directs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *