Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR vole la vedette

Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR  vole la vedette

Le classement général de la Botola Pro D1 a connu mercredi un important jeu de chaises musicales. Le Wydad et le Raja ont réalisé un bond de géant se rapprochant ainsi significativement du leader le Moghreb de Tétouan.

Ce dernier n’a pas pu justement creuser l’écart avec ses poursuivants ou du moins le maintenir. En déplacement au complexe Mohammed V, il s’est incliné (1-0) au terme d’un match comptant pour la mise à jour de la 4ème journée. La victoire du Raja lui a permis de passer de la 12ème à la 7ème position avec 10 points.

Ce classement pourrait s’améliorer davantage ce dimanche lorsque les Verts se déplaceront à Oued Zem. Mais à l’exception de la défaite contre l’OCK, le RCOZ est un dur à cuire à domicile. Tout porte à croire que l’émulation sera à son comble lors de ce duel de la quatrième journée.

Mais l’affiche qui captera les attentions ce week-end n’est autre que celle opposant le Wydad à l’AS FAR. Nul besoin d’évoquer la sensibilité de cette rencontre ainsi que l’engouement qu’elle suscite auprès du public. Le complexe Mohammed V battra son plein. Avec un concours de circonstances, les Rouges pourraient bien en cette mise à jour de la 7ème journée, en cas de victoire, accaparer les commandes et par la même occasion prendre leur revanche sur les Militaires qui les ont disqualifiés en Coupe du Trône.

Ce scénario ne sera possible que si le dauphin rate le coche. En effet, le DHJ, deuxième du classement avec 14 points, à une seule unité du Wydad, aura un déplacement des plus périlleux puisqu’il sera l’invité de la Renaissance de Berkane. Ce choc mettra aux prises les deux seules formations à avoir enregistré quatre victoires d’affilée. A qui sourira le cinquième succès ? Nous le saurons ce samedi à 18h00.

Dans les autres rencontres, le Raja de Beni Mellal reçoit le Hassania d’Agadir. Il faut dire que la traversée du désert des locaux a assez duré. Un seul petit point engrangé en sept rencontres. De quoi exacerber le public qui espérait voir le nouveau promu rendre une meilleure copie. Sous la houlette du nouvel entraîneur Aziz El Amri, qui s’est incliné face à l’Ittihad de Tanger pour son premier test, le RBM sera mis à rude épreuve. Les Gadiris respirent la santé et négocient parfaitement leur voyage. Un échec de plus entraînera le club dans la tourmente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *