Championnat du monde de handball : Un derby maghrébin pour l’entrée en lice du Maroc

Championnat du monde de handball : Un derby maghrébin pour l’entrée en lice du Maroc

Plus que quelques heures nous séparent du premier match du Maroc aux Championnats du monde de handball qui ont débuté le 13 janvier et se poursuivent jusqu’au 31 du même mois.


La sélection nationale table sur une qualification au second tour comme objectif premier de sa nouvelle participation à un Championnat du monde de la discipline dont la 27e édition se tient en Egypte.
Pour se préparer à cet important événement, la sélection marocaine a choisi la Turquie pour un stage de préparation qui a démarré le 2 et qui a été marqué par deux rencontres amicales contre la sélection turque.
Ce déplacement a été précédé par un stage de concentration qui a eu lieu à Ifrane et pendant lequel la sélection nationale s’était mesurée à son homologue guinéenne à deux reprises. Les deux rencontres ont été couronnées de succès.
Ces matchs amicaux ont permis à Noureddine Bouhaddioui, coach de la sélection marocaine, de peaufiner la préparation et d’établir sa liste définitive des joueurs retenus. La composition du Sept national est marquée par la présence de 11 éléments évoluant dans des clubs français et de 8 autres qui jouent dans des équipes locales. Leur mission lors du mondial égyptien ne sera pas aisée eu égard au poids des sélections en lice.
D’ailleurs, la première rencontre qui sera disputée aujourd’hui l’opposera à la sélection algérienne. Les Algériens, qui comptent 7 trophées continentaux contre 0 pour les Marocains, sont favoris de ce premier choc africain dans ce Mondial. Mais l’importance de s’imposer dans ce match inaugural du groupe F est primordial pour le Sept national, qui va ensuite croiser le fer avec deux sélections dont le niveau est supérieur : l’Islande, qui n’est plus à présenter, et le Portugal, considéré comme l’une des nations montantes sur le plan européen, sachant que les trois premiers de la poule se qualifient au tour principal.
La participation de l’équipe nationale vise aussi à mettre sur pied une équipe compétitive capable de concourir pour le titre de la 25ème édition du Championnat d’Afrique des Nations prévu à Laâyoune en 2022.
Pour rappel, ce 27e Mondial est le premier à rassembler 32 équipes dans huit groupes au tour préliminaire au lieu des 24 habituelles. Les trois meilleures équipes de chaque groupe passeront ensuite au tour principal. Les 24 équipes du tour principal seront ensuite réparties dans quatre groupes de six équipes chacun. Les deux meilleures de chaque groupe accéderont au tableau: quarts de finale, demi-finales et finale.
S’agissant de la présence du public, les autorités égyptiennes ont décidé de faire disputer cette compétition à huis clos en raison de la pandémie de coronavirus.
Ce Mondial sera scruté par de nombreux observateurs du monde du sport car c’est la première compétition internationale d’envergure organisée depuis l’apparition de la Covid-19. Un taux de présence de 30% des spectateurs avait d’abord été autorisé. Il a ensuite été revu à la baisse, passant à 20% de la capacité d’accueil globale dans les quatre salles retenues, avant que les organisateurs ne décident finalement dimanche soir de décréter le huis clos.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *