Coupe de la CAF : La Renaissance de Berkane et le Hassania terminent leaders

Coupe de la CAF : La Renaissance de Berkane et le Hassania terminent leaders

La Renaissance de Berkane, assurée de sa qualification en quarts de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football, s’est contentée d’un nul (1-1) dimanche soir à domicile face au club zambien de Zanaco, en match comptant pour la sixième et dernière journée du groupe C.


Dès l’entame de la rencontre, les Berkanis ont ouvert le score grâce au Burkinabé Alain Traoré avant que le défenseur Issoufou Dayo (CSC) n’offre l’égalisation au camp adverse à cinq minutes de la pause. Malgré une domination nette et un nombre important d’occasions créées, les hommes de Tarik Sektioui n’ont pas pu prendre le dessus sur les Zambiens, cantonnés à défendre lors de la seconde période.

Au terme de la rencontre, la Renaissance de Berkane conserve sa place de leader du groupe C avec un total de 11 points, suivie de son adversaire du jour, Zanaco (2è, 10 pts) qui valide son ticket pour les quarts de finale.

De son côté, le club congolais DC Motema Pembe termine à la troisième position avec 10 points après sa victoire face au club béninois FC ESAE, lanterne rouge du groupe avec un unique point.

Plus tôt dans la journée, le Hassania d’Agadir, également assuré de sa qualification pour les quarts de finale, a fourni une piètre performance en s’inclinant à domicile face au club algérien du Paradou AC sur un large score (0-3) pour le compte du groupe D.

Les Algérois ont pris de court les Gadiris en inscrivant dès la dixième minute du jeu leur premier but par l’intermédiaire d’Oussama Kismoun qui a doublé la mise en seconde période (72è) avant que son coéquipier Yousri Bouzok n’aggrave le score lors du temps additionnel. Avec une possession de balle écrasante, les hommes de Mustapha Ouchrif ont enchaîné les longues séquences de jeu, sans parvenir à se créer des occasions franches et se montrer efficaces devant les buts adverses. Bien en place sur le terrain, les Algérois ont su neutraliser les velléités des attaquants gadiris, en misant sur les contre-attaques et les ballons derrière le dos des défenseurs marocains. Malgré la défaite, les Gadiris demeurent leaders du groupe D avec un total de 11 points, à une longueur d’avance des Nigérians d’Enyimba FC (2è, 10 pts), qui ont validé de leur côté leur billet de qualification grâce à leur victoire face aux Ivoiriens de San-Pedro (4è, 3 pts).

Pour leur part, les Algérois quittent la compétition, malgré la victoire, terminant à la troisième position du groupe avec un total de 8 unités, insuffisantes pour passer au tour suivant.

Les matchs de poules prennent ainsi fin. Les équipes qualifiées sont connues et le tableau des quarts de finale est complet avec les huit clubs ayant décroché leur ticket.

Le HUSA et la RSB se batteront pour accéder au dernier carré. Le tirage au sort aura lieu demain au Caire. La phase aller est prévue le week-end du 28 et 29 février, tandis que la manche retour se disputera une semaine plus tard.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *